Confinement : ce qui nous manque

La semaine dernière, je vous ai présenté nos découvertes du confinement dans plein de domaines différents. A contrario, voici ce qui nous manque le plus pendant cette période de confinement due à la pandémie du Covid 19.

La famille

Celle qui nous manque le plus, c’est ma mère. Nous avons de la chance puisqu’aucun cas ne s’est révélé là-bas. Après une première période de trois semaines sans nouvelles, nous pouvons lui envoyer des emails et nous recevons une newsletter.

O grande joie, depuis mardi dernier, des sessions Skype sont organisées. Je viens à l’instant de la voir pour la deuxième fois 😉

Nous sommes également très proches en temps ordinaires des soeurs de ma mère. Après les premières semaines où on se téléphonait, elles se sont un peu repliées sur elles-même. C’est aussi dans leurs caractères donc on fait avec. Pas de Skype avec elles qui sont assez perdues côté technologies. Juste quelques sms pour avoir et donner des nouvelles.

Les amis

A part le parrain du deuz et la marraine de la miss, pas de news en réponse à nos sms…

L’ado continue ses sessions Discorde avec l’un de ses BFF qui habite le même pâté de maison que nous. Sessions de travail en commun et de jeux vidéos, comme avant. Peu de news des autres. Idem pour les amis des deux autres…

Le sport

Plus de danse ni de basket depuis quelques semaines pour mes deux derniers, même s’ils ont remplacé leurs séances de sport par du sport maison ou donnés par les profs de sport des garçons.

La vie culturelle

Nous sommes des cinéphiles et ne plus pouvoir aller au cinéma nous manque un peu. Les films à la maison, ce n’est quand même pas pareil…

Idem pour la médiathèque où nous avions l’habitude de faire une razzia toutes les trois semaines.

Les médecins spécialistes

Alors que je vois partout « continuez à aller voir vos spécialistes », ce n’est pas possible car ici ils ont tous fermés leur cabinet ou la surveillance « de contrôle » n’est pas dans les critères pour les voir.

Par exemple, pas moyen d’aller voir mon gynéco qui ne reçoit que pour les urgences et pour les grossesses.

L’ophtalmo a fermé ses portes, la dermato, la kiné, les radios de surveillance pareil…

Mes habitudes de freelance

Avec l’école à la maison, j’ai dû revoir complètement mon emploi du temps. Finis, mon 9/12h30 et 13h30/16h15 ! Depuis quelques semaines je commence à travailler entre 14 et 16h en fonction de la charge de travail des mômes.

Comme je passe de mauvaises nuits, fini aussi mes habitudes « presque » Miracle morning que je faisais de façon rapide avant de commencer à travailler. Il faudrait que je me remette à méditer…

A part ça, rien ne me manque vraiment. Je ne suis pas une accro au shopping ni une fashionista.

Et vous ?

(Visited 23 times, 1 visits today)

Commentez sur Facebook

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.