Déjà quatre mois se sont écoulées depuis mon dernier point “séries“. Comme il vous avait beaucoup plu, je me suis dit que c’était le moment de refaire le bilan de ces dernières mois du côté du petit écran.

Elementary saison 5 et 6

Avec Franck nous avons repris cette série diffusée sur Prime Video.

Pour ceux qui ne connaîtrez pas cette série… Elementary comme “élémentaire mon cher Watson”…ça vous rappelle quelque chose ? 😉

Sherlock Holmes est à New York suite à sa cure de désintoxication aux drogues. Sa marraine d’abstinence n’est autre que Joan Watson incarnée par … Lucy Liu ! Eh oui, un Watson en jupons ! Le tout se déroule de nos jours.

Nous aimons beaucoup cette version moderne du personnage de Sir Arthur Conan Doyle, remis au goût du jour. Jonny Lee Miller y incarne un personnage farfelu dans ses méthodes et sa façon de vivre. Il reste néanmoins rigoureux dans ses enquêtes.

Après une saison 4 dans laquelle je me suis ennuyée, la série a repris du souffle lors de ces deux dernières saisons. Je suis encore en train de regarder la saison 6. Sachez de plus qu’il y a une ultime saison, la septième.

Doctor Who saisons 11 et 12

Incarné das ces deux saisons par Jodie Whittaker, cette série mythique anglaise a changé de scénariste principal pour ces deux dernières saisons et…ça se sent. Quelques épisodes sont intéressants (ex. celui avec Ada Lovelace) et il est intéressant de revoir quelques personnages emblématiques faire un coucou. Cependant ce n’est pas suffisant pour dire que j’ai passé un bon moment devant la série, elle était sans plus. Ça se regarde, comme on dit.

Qu’est-ce que je pense du Doctor Who incarné par une femme ? Je n’ai pas été plus choquée que ça, ça se tient quand on connaît les pouvoirs des Seigneurs du Temps. En revanche, j’ai trouvé que l’actrice récitait souvent son texte sans vraiment de sentiments derrière (j’ai vu certains en VOSTF).

Quant aux compagnons, Kaz n’est pas vraiment mise en valeur, au contraire de la relation Ryan/Graham. Je trouve que ce dernier a pas mal de profondeur, profondeur qui a gagné en intensité au fil des deux saisons.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas la série…elle raconte l’histoire d’un Seigneur du Temps appelé le Doctor (Who car on ne sait pas son nom) qui voyage dans une machine temporelle appelée le Tardis qui prend la forme d’une cabine anglaise de police. Au cours de ses aventures iel se lie avec des compagnons qui l’aident dans ses missions pour sauver les Mondes et l’Univers.

Le Maître du Haut Château saison 1

Et si l’Allemagne avait gagné la Seconde Guerre mondiale ? L’histoire commence dans les années 60 aux États Unis, que se sont partagés Allemands et Japonais. Or, des films circulent sous le manteau, sécurisés par des résistants et montrant une réalité parallèle. Ces films sont recherchés par le mystérieux Maitre du Haut Château.

Cette série est l’adaptation du roman uchronique du roman du même nom de Philip K. Dick et produite par Ridley Scott.

Dès les premiers épisodes on est happé par l’ambiance et le jeu des acteurs qui nous font vibrer, mettent mal à l’aise bref on est dedans ! Une série pour faire prendre conscience de la chance de vivre dans un monde libre de la tyrannie. A voir absolument !

Shadow and bone saison 1

Si vous me suivez régulièrement, vous n’êtes pas sans savoir que je suis une fan du Grishaverse (univers fantasy créé par l’auteur Leigh Bardugo). Alors quand j’avais appris d’une série Netflix allait mêler la triologie Grisha avec les personnages de Six of crows, je fus folle de joie mais aussi intriguée pour savoir comment ils allaient mêler tout ça.

En effet, l’action de la duologie Six of Crows se situe deux ans après la fin de Grisha dans les livres.

Dans la série, nous découvrons les personnages du Crow club avant ce qui est décrit dans les livres. Les scénaristes ont inventé une rencontre, certes plausible, mais non évoquée dans les livres.

Qu’à cela ne tienne, l’histoire est très bien ficelée. Ben Barnes est un parfait Darkling pardon Général Kirigan. Le casting est quasiment tel que je pouvais me l’imaginer en lisant. Nous avons regardé la série avec Franck et mon deuz, fan des livres lui aussi : il l’aurait bien bingewatché la série (et moi aussi). Bref, vous l’aurez compris, je la valide !

Le synopsis : Aline et Mal sont envoyés au bord du Shadow Fold, un brouillard maléfique dont personne ne ressort vivant ou alors gravement blessés. En effet y règnent les Volcras, créatures terribles et inhumaines. Le Général Kirigan souhaite traverser ce fameux Fold pour mettre fin à la malédiction et la guerre qui règne sur le pays. C’est durant la traversée qu’Alina rélève un étrange pouvoir inconnu d’elle…

The 100 saison 7

Cette saison finale de la série post-apocalytique The 100 m’a laissé une impression bizarre. D’un côté, j’étais contente d’en savoir plus sur l’origine des “problèmes” du début. De l’autre, le surf sur la tendance New âge n’apportait finalement pas grand’chose de plus. La série se dénoue très rapidement lors de l’épisode final, une fin en demie-teinte. Je n’en dirais pas plus pour ne pas vous spoiler. Bref, une saison à regarder si vous avez vu les précédentes saisons pour connaître le dénouement des aventures de Clarke, Bellamy et Octovia.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas la série… l’action commence dans une station en orbite autour de la planète Terre, détruite par une catastrophe nucléaire 97 ans auparavant. Les dirigeants décident d’y envoyer 100 jeunes délinquants pour voir si la planète est de nouveau habitable.

Falcon et le Soldat de l’Hiver saison 1

Après les événements de Avengers Endgame, le monde a du mal à se remettre des récents évenements. Captain America a confié son bouclier à son ami Falcon qui ne s’en sent pas digne. Pourtant il s’allie avec le Soldat de l’Hiver pour lutter contre une organisation anarchiste qui se bat pour faire revenir le Monde tel qu’il était pendant l’Eclipse.

Si vous êtes fan de Marvel et de son MCU, vous serez ravis de regarder cette série qui s’inscrit dans cette continuité. Elle permet de passer des soirées sans prise de tête.

His Dark Materials saison 1

Si vous avez aimé le livre A la croisée des Mondes de Philip Pullman vous aimerez voir sur écran les aventures de Lyra Belacqua.

Pour résumer, Lyra est une jeune fille qui a passé sa vie au sein du Jordan College à Oxford. Elle apprend l’existence de la Poussière, une particule qui se désintéresse de l’innocence des enfants. Des savants décident de kidnapper des enfants pour faire des expériences sur la Poussière. Quand son meilleur ami, Roger, est enlevé, Lyra se lance à sa poursuite.

Après deux premiers épisodes un peu poussifs, je commence à me prendre au jeu. L’intrigue est là et pousse à s’interroger : pourquoi Lyra est-elle si spéciale aux yeux de tous ? Je suis toujours en train de la regarder néanmoins, Mon avis n’est donc pas complet.

Les Irréguliers de Baker Street saison 1

Au XIXème siècle, le Doctor Watson fait appel à une bande d’ados marginaux, des Irréguliers, chargés de mener l’enquête pour lui, se servant notamment des talents surnaturels d’une des jeunes filles de la bande.

Les décors sont superbes et c’est en ça que tient tout le talent de la série, même si les acteurs jouent plutôt bien. Les enquêtes de Sherlock Holmes sans lui (là où j’en suis) à la sauce Supernatura m’ont surprise voire déçue. Le meilleur épisode est celui avec Mary Shelley (l’auteur de Frankenstein). Je pense que je finirai pour passer le temps mais ça reste une déception.

Loki saison 1

Loki, dieu de la malice, échappe à la surveillance des Avengers en utilisant le Tesseract. Que lui est-il arrivé ensuite ? C’est le sujet de la série Loki, actuellement diffusée par Disney +.

Je n’ai regardé, à présent, qu’un seul épisode. Pour l’instant, ça reste dans la veine des films Marvel avec une pointe de rétro (une thématique introduite dans WandaVision). J’ai plutôt bien aimé, à voir avec la suite.

A l’occasion, je regarde également un épisode soit de Supernatural, soit des Demoiselles du Téléphone saison 5, soit de Lucifer. Je vous avais parlé de ces séries par .

Et vous, avez-vous une série à me recommander ?

Étiqueté dans :