Le premier pas… c’est celui que j’ai tant de mal à faire. Timidité quand tu nous tiens mais j’y travaille beaucoup depuis une quinzaine d’années.

Après mes années de garçon manqué en maternelle, je me suis enfermée une fois en primaire dans une timidité paralysante. C’est finalement la mort de mon père quand j’avais 14 ans qui m’a forcé à craquer la carapace puisque dans beaucoup de domaines j’ai dû prendre sa place et gérer à la place de ma mère.

Les premiers pas en amitié ont été facilités mais en amour, ce fut une autre paire de manches, j’attendais qu’il fasse le premier pas. Après une séparation difficile en 2000 j’ai cherché sur le Net des amitiés plus que des amours mais finalement… il a fait un premier pas vers moi en juin 2001, nous avons découvert que nous avions à l’époque le même métier.

Des rires virtuels, des confidences puis nous nous sommes aperçus que nous avions toujours vécus proches l’un de l’autre. Dans son enfance, il accompagnait sa grand-mère acheter des oeufs dans la ferme qui faisait face à ma maison, il vivait à un kilomètre de chez moi. Nous étions au même lycée en même temps (mais à des niveaux différents et seulement un an).

De virtuel nous avons fait chacun fait un pas réel l’un vers l’autre… Cela fera 15 ans dans une semaine. Et depuis, nous ne nous sommes plus quittés.

Et toi, le premier pas ?

C’était mon premier pas pour Agoaye.

Commentez sur Facebook

Étiqueté dans :