Fraternités

19/09/2016 , In: Vie de Maman
0

Fraternités.. pour moi, la fille unique, voilà un défi que de parler de ce qui je n’ai pas connu comme membre d’une fratrie. Cependant j’ai toujours vécu entourée de fratries…

Tout d’abord, ce fut les fratries de mes parents…Celle de mon père où ils n’étaient que deux garçons mais avec un intervalle de 7 ans, ma grand-mère ayant perdu plusieurs bébés entre les deux…Pas de complicité par la différence d’âge mais aussi des caractères si différents… Le sage, le calme, l’homme de devoir et le fêtard, autant fumeur de son frère mais qui lui est toujours là (oui un peu d’amertume sur le coup).

La fratrie de ma mère ensuite mais ce terme existe-il au féminin ? 4 soeurs donc ma mère en deuxième place mais qui est devenue l’aîné à 13 ans suite au décès de sa grande soeur (âgée de 18 ans). L’ombre de cette grande soeur plane toujours, là sans être là, auréolée car elle était presque parfaite : la plus jolie, la plus gentille, celle qui a eu le plus de succès auprès des garçons…Ma mère a pris son envol à 21 ans, ses petites soeurs non et parfois cette jalousie sourde qui transpire parce qu’elle a eu un mari, un enfant, elle n’a pas vécu le quotidien avec son père souffrant…

Puis la fratrie avec laquelle j’ai presque été élevée. En effet, mes grands-parents paternels étaient mes voisins et mes cousins passaient la journée chez eux. Un simple grillage séparait les jardins. Il y avait ma cousine, de 18 mois ma cadette et ses deux jeunes frères. Je me souviens de la grande complicité de mes cousins et je prenais soin de ma cousine comme si elle était ma sœur.

Je ne les vois plus. J’ai depuis presque deux ans un ou deux coups de fil par an du plus jeune de cette “demi-fratrie” (car ils ont eu 3 frère et soeurs, 10 ans après la naissance du numéro 3). Il m’a parlé avec émotion de mon père la dernière fois…de ma mère qui nous surveillait dans le jardin…on a passé tellement de bons moments tous ensemble…

Et enfin il y a la fratrie que j’ai mis au monde 😉 Ma fille qui pense qu’ils se battaient tous pour la place de sortie dans mon ventre haha.

J’ai découvert autre chose que l’amour et l’indifférence…J’ai découvert avec eux la rivalité extrême (surtout entre les garçons) et le plus jaloux n’étant pas celui du milieu. Il a toujours été l’enfant du compromis même si, à présent, il s’impose aux autres.

Des caractères si différents, des taquineries, des luttes mais aussi, à l’échappée des regards parentaux, de grands élans d’amour, de complicité, d’attention à l’autre.

La fratrie est aussi multiple que ses membres, tu ne trouves pas ?

****************************************************************************************************************************************************

C’était mon lundi à deux pour Alice et Zaza.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tu kiffes ? Partages avec tes amis... Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someoneShare on LinkedIn

Retrouves moi sur :

  1. Aînée d’une famille de 5 enfants, la fratrie ce n’est pas tjs facile… encore aujourd’hui…
    Je regrette parfois que Miniplume soit enfant unique… l’avenir nous dira si elle le restera même si plus les années passent plus je me dis qu’agrandir la famille serait compliqué

  2. Répondre

    Je suis d’une fratrie de 3 un au dessus une en dessous, je ne sens pas de manque mais une grande solitude peu de souvenir en commun de mon enfance, ils me sont presque moins chers que certains ami(e)s. Je préfère de loin la fratrie que j’ai engendrée, plus soudés et j’ai la chance qu’il n’y ait que du petites rivalités.

  3. Répondre

    rien n’est simple..; et si on savait comment déjouer les rivalités, ce serait si chouette !

    • MHF
    • 19/09/2016
    Répondre

    Une histoire familiale riche en tous cas … Je suis aussi fille unique et je ressens comme un manque mais … c’est comme ça 😉
    Bonne semaine

Un petit mot ?

CommentLuv badge

Valérie

Blogueuse - Rédactrice Web

Les WonderMômes c'est la vie de 3 enfants : WonderBoy, presque 12 ans, WonderKid 8 ans, et WonderGirl, 5 ans. Et de leur WonderMôme de maman, happy 40, de la métropole lilloise, qui travaille, passionnée de lecture, d'écriture, d'éducation, qui veut partager ses trucs, astuces, bons plans et grains de folie.

Reçois mes news !

Sur Facebook

Wondermômes

1 day 6 hours ago

Hier nous sommes allés chez #ikea et j'ai acheté ces petits #paniers pour organiser le bazar dans mon meuble de #salledebain #instadeco #madecoamoi #organisation #instahome

Wondermômes

3 days 40 minutes ago

Une lecture que je vous recommande chaudement

Les Jeudis Education

Cette année je…

macaron