Fragments d’enfants

13/09/2016 , In: Gestion des émotions
0

On dit qu’il ne faut vivre que l’instant présent. C’est vrai mais quand même j’y mettrais un bémol. Savoir d’où on vient, connaître nos racines, c’est aussi important. Ça l’est en tout cas pour mes fils et moi. Ces fragments d’enfants qu’ils n’ont pas vraiment connus sont importants pour eux. Pas vraiment connus… est-ce exact ? Pas tout à fait car ils vivent avec certains d’entre eux, devenus grands.

“Tu as été jeune, un jour”

Avec la délicatesse d’un bulldozer, voici les paroles de mon grand. Parfois au détour d’une conversation, il veut évoquer la petite (grande) fille que je fus. C’est fréquent même depuis 3 mois, à l’approche de son entrée au collège. Il a commencé sur des questions sur mon CM2, puis mon arrivée au collège, mes profs…Il a lancé des demandes à son père, moins fréquentes pour se rassurer sans doute.

Et puis son frère lui cherche à savoir à quel âge j’ai perdu mes premières dents de lait, mes bêtises… Quand je lui dis mes oublis et que je lui dis “demande à Mamie” il devient alors vague…pudeur entre eux, comme toujours, lui qui l’a toujours connu malade…

WonderGirl m’interroge moins mais son poupon préféré était celui avec lequel j’ai tant joué…

Passeurs de mémoire

A nous donc, parents de transmettre la mémoire de la famille, les récits, les anecdotes puisque les grands-parents ne sont pas là pour le faire. Il n’y a que les soeurs de ma mère qui pourraient remplir ce rôle mais, forcément, elles peuvent transcrire l’histoire de leur famille et non l’intégralité des 4 branches qui composent l’arbre généalogique de mes enfants.

Le passé, clé des âmes de nos proches ?

Lors de la dernière visite de mes tantes, il a été question de ces souvenirs, heureux ou moins. J’ai appris des choses encore maintenant… Des rancoeurs contre la famille de mon père.

Mais aussi ces souvenirs partagés au fil des années m’ont permis également de mieux comprendre ce qui est arrivé à ma mère, ce qui l’a conduit en partie là où elle est. Cette petite fille craintive qui avait déjà peur de tout…

Que dire des témoignages divers sur mon père, tous concordant avec la vision que j’en garde, celle d’un homme qui pensait aux autres avant lui-même, une version tendre du jeune amoureux de ma mère qui se tapait 30 km en voiture en plus de son boulot pour aller la voir chaque jour 😉 . Tous mes autres proches ont tous eu deux facettes visibles de tous.

WonderBoy s’est rendu compte des ragots invérifiables (les principaux intéressés sont morts), on a discuté de tout ça et je lui ai rappelé le 5ème accord toltèque : “soyez sceptique mais apprenez à écouter”.

 

Écouter sans juger, voilà aussi le défi et mes enfants ont la vie devant eux pour l’apprendre et le mettre en pratique.

 

Et chez toi, on parle souvent du passé ?

*****************************************************************************************************************************************************************

Ma participation tardive pour Agoaye.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tu kiffes ? Partages avec tes amis... Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someoneShare on LinkedIn

Retrouves moi sur :

There are no comments yet. Be the first to comment.

Un petit mot ?

CommentLuv badge

Valérie

Blogueuse - Rédactrice Web

Les WonderMômes c'est la vie de 3 enfants : WonderBoy, presque 12 ans, WonderKid 8 ans, et WonderGirl, 5 ans. Et de leur WonderMôme de maman, happy 40, de la métropole lilloise, qui travaille, passionnée de lecture, d'écriture, d'éducation, qui veut partager ses trucs, astuces, bons plans et grains de folie.

Reçois mes news !

Sur Facebook

Wondermômes

13 hours 1 minute ago

Depuis hier matin, je suis sur un article pour le blog... toujours pas terminé, merci les vacances des ptits nenfants lol #unjourpeutêtre ;-)

Wondermômes

2 days 15 hours ago

Aujourd'hui on alterne pâtisseries et jeux, là on fait une partie de Richesses du monde, vous connaissez ?

Les Jeudis Education

Cette année je…

macaron