Pré-ado  dans toute sa splendeur, si à l’école et en classe c’est un garçon (presque) parfait, aux résultats scolaires exemplaires et à la soif de savoir, de comprendre et d’apprendre (enfin sauf l’Anglais, c’est nul et la prof est chiante) qui font ma fierté, à la maison mon grand garçon montre la face cachée de la pièce (un peu comme pile ou face, et nous on a pile).

D’ailleurs, c’est exactement cela, une « pile » ! Il déborde d’énergie et se défoule d’un trop plein refréné à l’école, classique, normal, tous les enfants font cela. Mais bon, hein, il y a des jours où j’aimerais avoir de l’aide ménagère à la maison parce que des services comme Helpling  ce n’est pas gratuit, malheureusement ! Car entre le boulot, les tâches ménagères, les papiers en tout genre, surtout ceux qui sont énervants, la maison (et 2 semaines de travaux à venir) et puis ensuite le nettoyage, la déco de tout le bas à refaire, etc. Bref, je n’en peux plus !

Alors lorsque je demande de l’aide, que je sens la fatigue  en moi à la limite de l’endormissement, le stress qui me gagne face à tout ce qu’il reste à gérer, et qu’en face, je suis confronté à un « mur », à un « non », constant et pire maintenant avec ce genre de réponse, je craque !

Solution numéro 1, pétage de plomb ! Si, si, comme tout le monde, ça arrive et c’est humain.

Solution numéro 2, prendre sur soi (c’est difficile, très difficile) et utiliser toutes les techniques d’éducation positives, que j’ai dans un coin de mon cerveau engourdi pour mieux comprendre sa réponse, et mieux, rester calme et patiente, trouver une solution pour qu’il fasse le travail demandé.

Je fais de nombreux efforts, et s’il était « seul » cela irait, mais lorsqu’ils s’y mettent à trois et que je suis seule, je me sens au bout du rouleau, dépassée et tristement humaine…

Ce qui me rassure, c’est que je ne suis pas la seule à vivre … Les réseaux sociaux et articles en tout genre regorgent des frasques des pré-ados et ados dans toutes leurs splendeurs. Moi ou WonderDad (de ce qu’il dit), n’étions pas comme cela #soupir #megasoupir #larmealoeil.

Pourtant je suis fière de mon grand bonhomme qui fait presque ma taille, de son amour des livres comme moi, de sa culture générale et ses questions qui étonnent même WonderDad, du style « Pourquoi n’y a-t-il des lampadaires dans la rue que d’un seul côté ? », etc.

Il sait se montrer attentionné, aimable, amicale, curieux, serviable lorsqu’il le veut… Pourquoi n’est-ce pas toujours ainsi, hein ? ;-D

Désolé de m’être laissée aller de la sorte, j’ai besoin de soleil, de vacances, d’aide et d’oubli des soucis de la vie…

Commentez sur Facebook

Étiqueté dans :