film vous avez un message

Source : Inciné

De mes 25 premières années, il en est bien sûr des films qui pourraient les résumer.

Mes premières années, on aurait pu penser au futur film La Petite Maison dans la prairie. Une mauvaise langue m’a dit un jour après la mort de mon père, ce fut les Misérables (je te dis pas comme je l’ai détesté celle-là !). A la fac, ça aurait pu être La Revanche d’une blonde (ou pas…). Ça aurait pu être Titanic mais comme pour Rose, ça ne s’est pas fait.

Mais depuis mes 25 ans, ma vie résonne à des sons, qui font penser au film Vous avez un message ! Tigui-ding ! Nous, on ne se détestait pas, on ne se connaissait pas du tout. Des discussions de notre métier commun de l’époque via Caramail est né un bel amour.

Vous avez un message, ce fut ses appels pendant ses pauses déjeuner de nos débuts fougueux. Puis ce fut la cloche des notifications de Messenger pour savoir si Bébé bougeait bien dans mon ventre (WonderBoy !), si j’allais bien, si j’avais besoin de quelque chose, qu’il pensait à vous deux. Ce fut les SMS pour savoir si WonderKid ne souffrait pas trop de son eczéma, si ce n’était pas trop dur de tenir la barre malgré les nuits pourries, qu’il pensait à nous trois.
Ce fut le tchat Gmail pour savoir si j’avais pu poser WonderGirl 5 secondes pour souffler, pour me reposer un peu, pour me dire qu’il pensait à nous quatre.
Ce sont les vibrations de mon smartphone, les notifications de Hangouts pour discuter de mon boulot, m’encourager, partager ses trucs de pro, pour s’intéresser à ma vie et moi à la sienne, pendant les heures où nous sommes éloignés l’un de l’autre.

Vous avez un message, c’est le credo de nos presque 14 ans de couple, c’est notre amour façon 2.0.

******************************************************************************************************************************

macaron-53billetsen2015

C’était ma participation au rdv #53billetsen2015 pour Agoaye.

Commentez sur Facebook