Voici une photo prise il y a tout juste un an…

Il y a un an, c’était le temps de l’innocence. Bien sûr, on parlait déjà de le Covid mais on se disait « bah c’est un gros rhume ». On se moquait presque de ces gens qui découvraient le lavage de mains…

Même nos médecins sous-estimaient l’avenir : « vous savez, la grippe fait plus de morts par an que ce covid, ne vous inquiétez pas ». Je suis donc restée dans ma bulle, quasiment jusqu’au jour du 1er confinement.

Comme nous sommes assez casaniers, nos vies ont peu changé finalement. Le plus dur, c’est de devoir prendre rdv pour voir ma maman, ne pouvoir la voir qu’une à deux fois par mois car il faut bien laisser aussi le tour aux autres. Pas évident non plus de renoncer à notre petit plaisir : le cinéma où nous allions au moins une fois par mois. Les restos me manquent un peu.

Ce qui me chagrine le plus, c’est bien sûr pour mes enfants qui ne vont plus chez les copains/copines. L’ado fait des discussions via Discord ou Zoom mais bon…Ils le disent d’eux-mêmes « nos enfants vont nous regarder bizarrement quand on leur parlera de cette période »…qui n’en finit pas..même si on est bien conscients d’avoir la chance d’être encore tous vivants et en bonne santé, ce qui est le plus important.

Et vous, il y a un an ?

Module de commentaire Facebook.

Étiqueté dans :