Le repas de Noël : faut-il enquiquiner nos enfants avec nos principes éducatifs ?

18/12/2014 , In: Autonomie
0
Source : Whizzer's place

Source : Whizzer’s place

Noël c’est synonyme de repas bien sûr, partagé en famille. Qu’on soit du genre à mettre les petits plats dans les grands, du genre à offrir des produits qui coûtent un rein ou qu’on ne fait qu’améliorer l’ordinaire, toujours est-il que les enfants doivent souvent se plier à la tradition familiale en matière de repas.

Souvent les grands principes à table sont :

  • goûte à tout ;
  • finis ton assiette ;
  • reste à table ;
  • tiens-toi bien ;
  • finis au moins tes légumes/ta viande/ton fromage (barre la ou les mentions inutiles) ;
  • ta serviette !

Comme beaucoup je pense, pas mal de ces principes sont appliqués à la maison et mon mari est bien plus sévère que moi sur le sujet.

Mais quand je repense aux repas de Noël de mon enfance, je ne me souviens pas d’une tonne de contraintes. Les repas me semblaient longs, il y avait pourtant des pauses entre chaque plat et il n’y avait pas des tonnes de plats, juste l’apéro, une entrée, un plat, le fromage et le dessert.

Quand j’ai connu mon mari, j’ai découvert dans la belle-famille l’apéro froid, l’apéro chaud, l’entrée froide, l’entrée chaude, le plat, le fromage, le dessert pâtissier et le dessert glacé avant le café et ses mignardises voire son pousse-pousse. Quel changement 😉

Mes enfants n’ont malheureusement pas connu ces grands dîners (sauf pour leurs estomacs lol) car leur grand-mère paternelle est décédée il y a 10 ans.

Mais je les vois mal rester une journée à table , même (et surtout) le grand.

Le 24 nous étions au début entre nous puis depuis 6 ans, nous allons chercher mes tantes ce jour-là. D’un repas amélioré nous sommes passés à un Réveillon car le 25 c’est plus la course, nous allons tous passer l’après-midi avec ma mère avant de raccompagner mes tantes chez elles.

WonderBoy a toujours eu bon appétit, il ne faut pas lutter pour qu’il mange de tout et finisse son assiette, il faut plutôt modérer son rythme car il aurait fini avant qu’on finisse le premier plat !

Mais WonderKid a toujours mangé lentement et il a un petit appétit. Les légumes et lui sont souvent fâchés. Avec mon ancienne façon de faire, je forçais (voir la liste plus haut), il finissait par vomir. Et puis mon médecin m’a rassuré en me disant de regarder son équilibre alimentaire sur la semaine. Il mange en fait de tout mais des jours il sera plus “viande”, d’autres “laitages”, d’autres fruits et légumes (il mange sa soupe tous les vendredis ! Il aime les fruits secs et les bananes).  J’ai lâché prise.

En me penchant sur mon passé “alimentaire”, j’étais comme lui. Et à presque 39 ans, je mange de tout (sauf les abats !), pas un repas sans légumes (pourtant ils me filaient la nausée quand j’étais petite !) etc… Quand je vois que mon grand après une période de dégoût du vert mange absolument de tout à 9 ans, je me dis qu’il y a espoir pour mon petit bout.

Sa soeur est comme lui mais elle bénéficie de mes réflexions donc elle est plus libre sur ses prises alimentaires. Et sur sa semaine elle mange de tout. Elle mange même plus de fruits et légumes que ses frères, elle n’est pas fana des féculents (comme ça, je me plains ?).

Quand c’est Noël mes tantes et moi papotons beaucoup entre les plats alors pourquoi les forcer à rester à table alros que les jouets sont à deux pas d’eux ? Alors que les adultes prenons du bon temps à manger et à discuter, je pense aussi que mes enfants peuvent avoir un moment agréable sans que je les enquiquine sans arrêt avec mes principes ! (sauf la serviette car les lessives à gogo, hein, je veux bien m’en passer !).

Maintenant, reste à convaincre Papa lol Et toi, tu tiens à tes principes même le soir de Noël ?

***************************************************************************************************************************

C’était ma participation à mon rdv, les jeudis éducation, sur le thème du repas de Noël ! Ils en parlent aussi : Mère Débordée, Tite pomme zen

Ils parlent aussi d’éducation : fabrication de cadeaux de Noël maison, les noms d’oiseaux, les croyances et traditions de Noël

On se retrouve le 8 janvier sur le thème de l’hygiène !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tu kiffes ? Partages avec tes amis... Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someoneShare on LinkedIn

Retrouves moi sur :

  1. Répondre

    Je cherche toujours l’intérêt de les faire poireauter à table pendant des heures comme ça…
    Les adultes ont des choses à se raconter, donc à la limite ça se défend. Mais pourquoi imposer ça aux plus jeunes… ?

  2. Pingback: Le racisme et mon enfant cette peur .... Lui expliquer - Maman/femme mais pas que

    • Fabien
    • 07/01/2015
    Répondre

    Chez nous, c’est comme cela toute l’année et aucun problème pour le faire manger puisque Arthur (2 ans) mange à sa faim et uniquement à sa faim. Nous avons commencé cette “technique” aux alentours de 10-12 mois quand il ne voulait presque rien avaler. Au début, c’était un peu stressant car on se disait qu’il allait tomber malade (avec le recul, c’était ridicule de penser cela). Quand il voulait sortir de table ou simplement ne pas venir manger, il était libre. Cela n’a pas duré bien longtemps car les enfants ont besoin de faire comme les adultes et de manger, donc aucune pression pour lui, il est libre.
    Je crois que vouloir commencer à les forcer, c’est le meilleur moyen pour qu’il fasse l’inverse par contradiction. C’est naturel, nous avons besoin de faire nos propres choix.

  3. Noël doit rester une fête et un plaisir pour tout le monde, y compris les enfants, donc je conçois tout a fait que l’on déroge aux règles strictes pendant les longs repas de noël…

  4. Répondre

    Chez nous on adore passer du temps à table, mais c’est sûre que c’est une affaire de grandes personnes ! alors les enfants sont autorisés à aller jouer entre les plats… et parfois on les fait même manger avant ou sur une table à part : comme ça on respecte mieux leur rythme

  5. Répondre

    A la maison les repas c’est folklo ma fille ne tenant pas en place. Nous fetons Noel chez ma mère et je me demande bien comment ma fille va se tenir! C’est un peu embêtant je trouve qu’elle se lève entre deux bouchées…. Donc peut être laisser tomber ce principe qu’elle reste à table et la faire manger avant… Tu me donnes à réfléchir pour que ça se passe bien pour tout le monde!

    • Kaline
    • 18/12/2014
    Répondre

    Peu d’exigences toute l’année pendant les repas : venir à table avec nous, et demander l’autorisation pour sortir de table (autorisation toujours accordée, mais qui signifie qu’une fois qu’il a quitté la table le repas de l’enfant est terminé).
    Le jour de Noël, si le repas est trop long, on déroge légèrement à la règle, et les enfants sont autorisés à sortir de table entre les plats : l’idée est que tout le monde passe un bon moment, et écouter les adultes discuter entre eux n’est pas la chose la plus palpitante au monde pour un enfant.
    Quant-à ce qui est mangé : l’un dévore son assiette, et mange le plus souvent celle de son petit frère qui n’a pas touché à la sienne, et se contentera de dîner d’une part de fruit ou d’un yahourt… je respecte leur appétit.

    • Répondre

      Ici aussi ils doivent demander avant de sortir de table, la miss a pris le pli, plus que ses frères 😉

  6. Répondre

    Je pense effectivement que c’est pas plus mal de lacher un peu la bride à Noël ça permet aussi aux parents d’être plus zen 😉

    Super cet article 😉

  7. Coucou, les enfants doivent s’amuser avec leur jouets je pense. Les longs repas à table ça m’a toujours fait suer et je n’aime pas trop toujours, c’est trop long,lol. Pour l’équilibre alimentaire c’est un juste milieu, et oui les goûts peuvent changer tu as raison. Le mien mange des légumes mais chaud, il aime pas les crudités, par contre c’est dur pour les fruits. Donc c’est un bout de banane de temps en temps. J’ai lâché prise aussi :). Même nous les adultes nous avons nos propres goûts, les goût s’affinent en grandissant.

    • Répondre

      Moi aussi quand les repas sont longs, surtout avec beaucoup de plats, ça devient vite hardos même pour moi 😉 Je ne connais pas beaucoup d’enfants qui aiment les crudités. Mon grand en mange un peu mais qu’à l’école, il préfère leur vinaigrette à la mienne lol

        • la fée arc en ciel
        • 18/12/2014
        Répondre

        pareil que ton grand mais uniquement pour la salade, pour lui celle de la cantine n’a pas d’assaisonnement,lol

  8. Pingback: Fabriquer des cadeaux maison avec son enfant #2 | Les découvertes de petite lutine

  9. Répondre

    Que les parents qui arrivent à faire tenir leurs enfants à table des heures parlent maintenant ou se taisent à jamais ! lol
    On n’est pas de ceux là, MisterBB est un “speed”, déjà les repas “normaux” il a du mal à tenir en place alors quand c’est “fête”, Noël (ou pas), on ne le force pas à rester à table, il picore de temps en temps (et ça lui suffit, ça n’est pas un gros mangeur) et pour le reste, il joue etc.
    Et s’il y a bien un soir où la bonne humeur, la joie et le jeu doivent être au RDV c’est bien Noël non? Donc,à bas les principes à Noël!

Un petit mot ?

CommentLuv badge

Valérie

Blogueuse - Rédactrice Web

Les WonderMômes c'est la vie de 3 enfants : WonderBoy, presque 12 ans, WonderKid 8 ans, et WonderGirl, 5 ans. Et de leur WonderMôme de maman, happy 40, de la métropole lilloise, qui travaille, passionnée de lecture, d'écriture, d'éducation, qui veut partager ses trucs, astuces, bons plans et grains de folie.

Reçois mes news !

Sur Facebook

Wondermômes

1 day 1 hour ago

Coucou du lundi sous la grisaille pour les Nordistes... quelque part, ça tombe bien car je vous donne mes secrets pour garder le moral sur le blog ;-)

Wondermômes

5 days 1 hour ago

Coucou tout le monde ! Sur le blog, j'inaugure une nouvelle catégorie : Cuisine ! J'y parle de petits-déjeuners ! https://www.wondermomes.fr/idees-de-petits-dejeuners/

Les Jeudis Education

Cette année je…

macaron