Les Noëls de mon enfance avec la bougie mandarine de mon père

bougie-mandarine03

 

C’était le soir, les jours qui précédaient Noël. C’était les longues soirées d’hiver où on se regroupait près du feu à charbon, avant que le gaz de ville ne passe dans la rue. Mon père en profitait pour me raconter son enfance, me parler de la maison où il vivait avec son frère, ses parents mais aussi ses grands-parents maternels et le frère de son grand-père.

Il me parlait de l’enfance de ses grands-parents, eux pour qui St Nicolas apportait le grand trésor de l’année : la coquille, le carré de chocolat et la mandarine. Il m’a alors montré qu’on pouvait fabriquer une petite bougie avec l’intérieur de la mandarine. La mandarine est coupée en deux, on la vide de sa pulpe doucement, en préservant le centre blanc qui vient du côté d’où le fruit était accroché à l’arbre et qui formera la mèche…Dans l’autre chapeau, un ptit trou est creusé. Remplie d’huile, la bougie peut alors se consumer…

bougie-mandarine01

bougie-mandarine02

Dans mes yeux d’enfant, cette bougie était merveilleuse, un trésor bien avant les cadeaux que je recevrais quelques jours plus tard…et j’écoutais mon père, blottie sur ses genoux, me parler de son Pépé, de sa Mémé et de son Parrain Cinéma.

Cette coutume, je l’avais laissée tomber à la mort de mon père. J’étais grande, triste, désabusée et puis un jour…WonderBoy est né. Dès qu’il a été en âge de comprendre, j’ai creusé ma première bougie mandarine. Je l’ai pris sur mes genoux et je lui ai parlé de son grand-père…la famille s’est agrandie mais j’ai continué tous les ans à refaire mes petites bougies…cette année, je leur ai conté aussi l’histoire de leurs arrières-arrières-grands parents, de leur arrière-arrière-grand-oncle…

Noël c’est pour moi aussi la transmission, faire connaître à mes enfants un peu de mon histoire, l’histoire de ceux sans qui, ils ne seraient pas là…

Ils ont écouté, attentivement…les plus jeunes ont regardé longtemps de leurs petits yeux brillants la lumière si fragile de cette bougie éphémère. J’ai pensé à mon père…et qui sait si un jour, l’un d’eux ne prendra pas son enfant sur ses genoux en lui transmettant l’histoire de cette petit bougie mandarine…

bougie-mandarine03

Rendez-vous sur Hellocoton !
(Visited 4 times, 1 visits today)

Commentez sur Facebook

9 Comments

  1. aggie 19/12/2013 at 9:05

    C’est une très belle histoire. Et c’est un vrai bonheur de pouvoir transmettre ces petites choses, qui, en fait, ont beaucoup d’importance.

    Reply
    1. WonderMomes 19/12/2013 at 9:29

      Merci ! Faire connaître à mes enfants leurs grands-parents disparus, c’est important pour moi (pareil, quand je peux, je partage des anecdotes sur ma belle-mère mais je l’ai peu connu)…

      Reply
  2. Anne-Laure 19/12/2013 at 9:16

    Oh que c’est émouvant <3 Gros bisous !

    Reply
  3. Pingback: Les Noëls de mon enfance avec la bougie ma...

  4. Vinie 19/12/2013 at 6:40

    Merci de partager cette belle histoire avec nous 🙂

    Reply

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.