centre de loisirs

Les vacances ont commencé pour mes WonderMômes. Mais pas pour moi ni pour leur père…alors hier mes garçons ont rejoint le centre de loisirs pour l’été et ils étaient loin d’être enchantés…

Centre de loisirs l’été et états d’âme des mômes

Mes garçons, âgés respectivement de 8 ans et de 4 ans et demi, vont dans deux endroits différents car ils ne sont pas dans la même tranche d’âge. Pas de révolution, ils retournent dans des centres qu’ils connaissent déjà, WonderKid depuis ses 3 ans et WonderBoy depuis ses 6 ans. Ils se voient le midi car ils mangent au même endroit. Leur soeur quant à elle reste encore en halte-garderie jusqu’à son départ définitif, quand nous serons en vacances.

WonderKid n’avait ce week-end aucun état d’âme, il est même passé dimanche devant son centre en me disant « demain j’y vais ». Ce matin c’est moi qui l’ai déposé et là…autre son de cloche ! Enfin il n’y avait pas de son mais un regard de chat potté à fendre l’âme ! Car, même s’il connait les lieux c’est comme à chaque vacances de nouveaux animateurs engagés donc de nouvelles personnes pour s’en occuper. Eh oui rares sont les animateurs qui font plusieurs vacances au centre !

Donc tu imagines bien que là, je me suis sentie pas très bien mais bon, l’heure tournait et il était temps de partir. Finalement il s’est rapproché d’un petit garçon pour lui proposer de jouer au camion. Le sourire revenant sur ses lèvres, j’ai pu le quitter plus sereine. Au programme de sa première journée, beaucoup de jeux de groupe.

Autre enfant, autre son de cloche. Dès les derniers jours d’école WonderBoy nous a déclaré qu’il n’irait pas au centre de loisirs. Voilà plusieurs vacances où il nous dit ça.

En creusant un peu, j’ai su qu’il discutait la semaine dernière avec ses copains de leurs vacances futures. Et bien sûr il y a ceux qui ont des parents qui travaillent comme les siens mais pas mal de parents arrivent à « s’arranger » avec les grands-parents, oncles/tantes, parrains/marraines pour offrir à leurs enfants des vacances moins longues.

Pas de ça ici avec une Mamie qui vit en USLD, un grand-père paternel que je n’ai même jamais vu…WonderBoy, même au courant de la situation familiale, m’a encore dit, la larme à l’oeil « mais pourquoi Mamie ne pourrait pas rentrer chez elle et me garder ? Et pourquoi Marraine ne prend pas ses vacances en juillet pour me garder ? ». Comment répondre ? O_o La raison ne l’emporte pas sur ses attentes d’enfant qui veut être choyé. Comment lui dire que sa Marraine, même si elle avait ses vacances en juillet ne le prendrait pas ? Que ses oncles/tantes et parrain travaillent ?

Bien sûr que je lui ai rappelé tout ça mais bon…je sais quand même qu’il est mieux au centre de loisirs avec des enfants de son âge à faire des activités plutôt que chez sa grand-mère ou sa marraine qui ne l’auraient pas du tout sorti…

En ce premier jour, le lever fut dur mais il est quand même parti de bonne grâce. Il a retrouvé au centre une tête connu, un camarade du tir à l’arc. Sorties à la piscine et dans une ferme sont au programme, ça devrait bien lui plaire. Ca a consolé mon coeur de maman.

Et toi, comment sont gardés tes mômes ?

Enregistrer

Module de commentaire Facebook.