Tic tac, tic tac…le compte à rebours est lancé, la fin de l’année scolaire approche sous haute tension psy.

Tout d’abord, du côté de l’Ado Géant, c’est le stress des épreuves du bac français qui approchent à grands pas : jeudi pour l’écrit, le 27 pour l’oral. Il préfère les matières scientifiques alors, forcément, ces épreuves ne le font pas beaucoup kiffer ^^ Voir son aîné s’approcher du bac à grands pas, c’est un peu le mélange des sentiments. Se dire quand même qu’on se prend un coup de vieux et qu’il sera majeur l’an prochain. Avoir l’impression que notre tour semble encore si proche et pourtant, les doigts et les orteils ne suffisent plus pour compter les années depuis notre bac de français. C’est aussi un peu de stress de se demander si ça ira pour lui. Il a une bonne moyenne mais bon, tout dépendra du sujet, clairement. C’est aussi se dire qu’on est entré dans une spirale d’examens à n’en plus finir (puisqu’il a eu son Brevet en contrôle continu, c’est son premier vrai examen).

De plus, ces histoires de programme de bac et d’épreuves qui changent sans arrêt mettent beaucoup de pression sur les jeunes…sans compter le spectre de Parcoursup l’an prochain.

Ensuite, l’adolescence et son cortège de changements physiques et psy se sont abattus sur l’Ado Nouveau (qui me dépasse désormais) cette année. 13 ans, déjà…la 4ème tire à sa fin. J’espère que la fatigue physique et les petits soucis de santé l’épargneront l’an prochain pour sa 3ème avec , en perspective le brevet et le choix du lycée, même s’il compte sur les traces de son frère.

Du côté de la Miss, c’est la fin de l’école qui se profile. Non seulement elle quittera l’école le mois prochain mais nous aussi puisque ça fait 14 ans qu’on y traîne nos guêtres de parents d’élèves. J’avoue que j’ai un petit pincement au cœur. Quitter cette école à taille humaine (ils sont 23 dans sa classe et en double niveau) dont 4 ans de suite avec la même maîtresse, ça fait quelque chose. C’est aussi se dire que, oui, je n’aurais plus jamais de petit enfant, que des grands (même si ça a ses avantages !).

Pour cette dernière année, nous aurons la chance d’avoir une vraie kermesse en fin de semaine. La miss a à la fois hâte d’aller au collège où sont passés ses frères mais mal au cœur de quitter ses copines (une seule va dans le même collège). J’ai intérêt de prévoir la boîte de mouchoirs pour le dernier jour !

Et vous, cette fin juin, vous me racontez ?

fin d’année scolaire, photo via Pexels
Étiqueté dans :