Le regard des autres quand on est maman

01/06/2017 , In: Vie de Maman
0

Regarder, disséquer, juger. Voici trois choses, trois actes faits par les autres qui m’ont le plus étonner dans le fait de devenir mère. Surtout que ces actes sont à visée négative la plupart du temps. Les autres jugent souvent sévèrement les mères. Ce poids du regard des autres peuvent devenir une gène, voire entacher une relation, sans doute de mauvaise qualité mais surtout il rabaisse celle qui en est le plus victime.

Car ne nous leurrons pas, la critique négative, c’est la mère qui se la prend. Le père reste encensé, surtout quand il est impliqué et ses défauts sont quasi transparents aux yeux des autres.

Ces jugements hâtifs, sans connaître la vie des autres, sans avoir à vivre leur vie, avec leurs contraintes, me hérissent de plus en plus le poil.

J’ai encore du mal à ne pas être affectée par ces remarques acides, par ces piques lancées sur le ton de l’humour (mais dites de façon répétitive sur une journée et à chaque rencontre).

En revanche, avec l’âge, j’élague, j’évite ces personnes toxiques dans la mesure du possible.

Souvent je me dis qu’elles pointent chez moi ce qui cloche chez elle, pour se rassurer. Me dire que je suis une mère complètement débordée, à la ramasse avec mes trois gosses, n’est-ce pas me dire qu’elles le sont elles-même ?

Je n’ai jamais osé critiquer une femme sur la façon dont elles élèvent leurs enfants, même quand je vois des choses que je ne fais pas avec les miens. Je sais qua souvent on fait ce qu’on peut, du mieux qu’on peut et de la façon dont on envisage la maternité et chacun voit midi à sa porte

Moi ce que je voudrais c’est un peu de respect. Et si on ne m’apprécie pas, pourquoi vouloir alors me fréquenter ? Les gens se permettent souvent de me coller mes quatre vérités et je suis trop “bien élevée” pour leur répondre vertement. Mais quand on me cherche trop, je me ferme comme une huître.

La plupart du temps j’arrive à faire la part des choses en listant dans ma tête les bons côtés de mes enfants, les bonnes choses de l’éducation qu’on leur a donnés (et qu’on continue à leur donner).

Le pire, c’est quand, par fatigue, je prends pour argent comptant ce qu’on me dit et me remet en question. Je me dis alors que si on ose me le dire, ce que, vraiment, je dois être cette mère qu’on me décrit. Mais quand on me voit dans les grosses périodes de fatigue où mes problèmes de santé reprennent le dessus, oui j’ai du mal, surtout quand les mêmes se montrent sous leur mauvais côté (dû à la fatigue, à la jalousie dans la fratrie etc).

Ca ne fait pas forcément de moi la pire des mères, pas la meilleure non plus, je connais mes failles.

Mais je sais au fond de moi que je suis la meilleur mère que je peux être.

 

Et toi, le jugement des autres, il te fait quoi ?

************************************************

Ma participation au rdv les #jeudiseducation sur le thème du regard des autres.

La semaine prochaine nous parlerons “alimentation”.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tu kiffes ? Partages avec tes amis... Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someoneShare on LinkedIn

Retrouves moi sur :

  1. Répondre

    C’est vrai que c’est vraiment fatiguant les remarques sexistes comme ça…

    Il me semble qu’il faut être deux pour faire un gosse, non ? Et deux pour l’élever.

    Alors si quelque chose cloche, si à la limite on a vraiment envie de donner son avis, c’est aux *parents* que s’adressent les remarques. Aux *deux* parents.

  2. Heureusement, je ne connais pas beaucoup de personnes toxiques en tant que maman et je ne sais pas comment je réagirais si je me sentais attaquée. Probablement différemment selon mon état de fatigue… En revanche, j’en ai vu un peu trop dans ma vie professionnelle, j’en ai souvent été affectée et puis je me suis dit que c’était de la jalousie et j’ai arrêté d’en faire cas !

    • Répondre

      Oui je sais bien que c’est de la jalousie quand je suis “rationnelle” mais quand il faut tenir sans faire de scandale à force d’entendre ça, dur dur de ne pas en être affectée !

  3. coucou
    il n’y a pas de mère parfaite, alors les personnes qui se permettent des remarques feraient mieux de balayer devant leur porte !
    bon courage, bisous

    • Répondre

      Merci ! Hier soir, WonderBoy m’a dit que j’étais la meilleure des mamans, bien plus que ce que je crois, ça m’a mis la larme à l’oeil !

  4. Répondre

    J’avoue ne pas ressentir ce poids du jugement…Est ce parce que j’ai eu la chance de ne pas tomber sur des personnes de ce genre dans mon entourage? ou parce que ça me passe au dessus et que je ne m’en rends pas compte? Je ne sais pas, et au fond je m’en fous. Je ne suis pas parfaite – loin s’en faut – mais je sais que je fais de mon mieux, et j’aime profondément mes enfants en essayant de faire au mieux pour elles. Ca suffit à mon sens pour être une bonne mère, donc les “petits” jugements, je n’y accorderais pas trop d’importance. Mon jugement sur moi-même, c’est plus celui là que je redoute, quand des fois je me culpabilise en me disant que j’aurais pu mieux faire!

    • Répondre

      Oui notre propre jugement est le plus dur à supporter je trouve ! Je me mets assez en question pour ne pas devoir en plus subir des réflexions assassines en +

  5. Répondre

    Je crois que sois je suis particulièrement associable soit je suis vraiment très très sélective, mais jusqu’à présent je n’ai jamais eu à subir de mauvaises remarques pourtant je suis loin d’être parfaite et je suis très consciente de TOUS mes défauts (et peut-être pas assez de mes qualités)
    Une chose est sûre, je fuis naturellement ce genre de personnes qui se permettraient de me juger. Je ne cherche pas à élargir mon cercle d’amis donc cela me va très bien ^_^

    • Répondre

      Nos amis on les sélectionne souvent mais comme dirait ma belle-soeur on “subit” les “pièces rapportées” (soupirs)… m’enfin la distance est en train de s’instaurer donc….

  6. Pingback: Gérer le regard des autres { Jeudi éducation #9 } - La mère instit imparfaite - Blog d'une maman de famille nombreuse à Bruxelles

    • Aude
    • 01/06/2017
    Répondre

    Bonjour
    C’est vrai qu’il y a beaucoup de personnes toxiques. En fait, moi je rencontre souvent des personnes qui critiquent les autres derrière leur dos, jamais en face. Je n’ai jamais subi je crois de critique de leur part en face. Trop hypocrites peut-être sont-elles? J’imagine bien que n’étant pas parfaite, elles doivent aussi se défouler sur mon compte en mon absence…
    J’essaye de les éviter aussi car mine de rien elles sont contagieuses mais quand on partage le même bureau, c’est dure.

    Bon courage à toi et ne te laisse pas influencer. Quand je lis ton post, je trouve que tu fréquentes des gens pire qu’hypocrites, ils sont en fait “méchants”.
    Je te rejoins sur le fait qu’effectivement, notre meilleur allié c’est d’observer le chemin parcouru et l’évolution de nos enfants (quoique ils ont aussi leur libre arbitre et on n’est pas responsable de tout : je n’ai pas demandé à ce que ma fille de 8 ans plante un compas dans la main de sa copine (pour jouer dira-t-elle!) …. par contre, elle est bien autonome pour aller chercher le pain toute seule…

    • Répondre

      Oui c’est ça, on est notre meilleure juge, ainsi que le papa et les enfants vu qu’ils partagent notre quotidien, connaissent nos charges et bons moments… oui c’est de l’ordre de la méchanceté, je suis bien d’accord avec toi 🙁

    • juju
    • 01/06/2017
    Répondre

    Moi aussi je vis très mal les critiques. Et pourtant la critique est facile. Mais comme je manque parfois de confiance en moi et bien je prends les réflexions pour argent content.

Un petit mot ?

CommentLuv badge

Valérie

Blogueuse - Rédactrice Web

Les WonderMômes c'est la vie de 3 enfants : WonderBoy, presque 12 ans, WonderKid 8 ans, et WonderGirl, 5 ans. Et de leur WonderMôme de maman, happy 40, de la métropole lilloise, qui travaille, passionnée de lecture, d'écriture, d'éducation, qui veut partager ses trucs, astuces, bons plans et grains de folie.

Reçois mes news !

Sur Facebook

Wondermômes

1 day 4 hours ago

Hier soir, c'était réunion de rentrée, l'une en 5ème, l'autre en CM1, on s'est donc divisé. Le bilan ? Encore heureuse de leurs écoles ! WonderBoy va travailler toute l'année sur des projets en développement durable (qui fait écho à mon envie de minimaliste, d'une vie plus green). Quant à WonderKid, il a l'air d'avoirr une maîtresse qui a l'air géniale (pratique de l'écoute active et écoute des sentiments, yoga deux fois par semaine etc) <3 Et vous, quel ressenti au bout de 3 semaines de classe ?

Wondermômes

1 day 4 hours ago

Une nouvelle catégorie arrive sur le blog, je vous parlerai déco, organisation etc dans la rubrique Maison ! Voici le tout premier billet :

Les Jeudis Education

Cette année je…

macaron