J’avoue qu’à la maison, on lit comme on respire, depuis toujours et autant moi que mon mari étions des lecteurs assidus avant même de nous rencontrer. Alors quand je vois dans des magazines des titres d’articles comme « comment faire aimer les livres à son enfants » ou « comment leur donner le goût de la lecture », ça m’a toujours fait bizarre.

Je trouve ça bien car c’est vrai, aimer les livres, la lecture est un grand atout pour la scolarité mais plus encore pour la vie de son enfant (même s’il faut également se garder de l’excès inverse : les livres ne doivent pas être tout l’univers d’une personne).

WonderBoy dévore des pavés de 200 pages, régulièrement et il n’a que 9 ans. Tout bébé, je lui lisais des histoires et très vite, il a reconnu l’objet et s’agitait en souriant, heureux d’avoir son histoire.

Voici quelques pistes pour donner l’amour des livres à ton môme…

1. Parent, sois lecteur !

Mes parents étaient lecteurs. Même avec leur bibliothèque, il y a avait toujours un de leur bouquin qui traînait dans le séjour et je les voyais lire, surtout ma mère.

A la maison, nous sommes pareils. On a chacun notre/nos bouquins qui sont à portée de main et WonderKid est impatient de mieux maîtriser la lecture pour pouvoir en faire autant il me l’a dit : « je serais comme toi, Papa et WonderBoy ! ».

Les enfants sont des éponges, on ne cesse de le dire. Ils apprennent par imitation. Alors, même si ce n’est qu’un magazine ou une BD, n’hésite pas à lui faire voir que toi aussi, tu lis régulièrement et avec plaisir !

2. Emmène-le à la bibliothèque !

Pour ton budget, ce sera cool et puis il verra qu’il y le choix, qu’il existe plein de supports différents. Si l’endroit s’y prête, n’hésite pas à lui lire un livre sur place, demandez-lui s’il a aimé l’histoire, les illustrations, s’il aimerait relire à la maison.

Parfois nous faisons aussi le pari de prendre quelques livres au hasard ou de leur faire découvrir certains sujets (comme les documentaires). Ça passe ou pas, jamais on ne force une lecture, il faut laisser parler le ressenti de l’enfant, face à l’image pour les plus jeunes.

Par contre il faut être prêt à relire le même livre trèèèèèèèèèès souvent 😉

3. Permets-lui de choisir/d’acheter un livre

Respecte son choix, même si tu le trouves aberrant, vérifie juste qu’il n’y a rien de choquant ou d’inadapté à son âge.

Au même titre qu’un jouet, l’objet livre deviendra un objet de plaisir. Fais lui remarquer aussi les illustrations, le choix des couleurs, la beauté des dessins…Laisse-le feuilleter et se faire son idée, s’approprier déjà le livre par ses sens.

4. Trouve la forme qui lui conviendra le mieux au début

Ne te formalise pas si au début, il ne veut que les BD ou autre. En CP, les seuls livres qui trouvaient grâce aux yeux de WonderBoy, c’était les livres de jeu. Pourtant 3 ans plus tard, il lit des tonnes de « vrais » livres (si j’ose dire – des livres sans images !).

Mangas, bandes dessinées, livres interactifs voir histoires sur console de jeu ou tablettes (mais là il faut limiter le temps passé dessus en revanche), teste différents supports, tu verras à quel support il accroche le plus.

Laisse le le prendre quand il veut, laisse-le accessible, que le livre entre dans son quotidien. Ici j’ai des livres qui sont dans le salon et j’en fais régulièrement la rotation avec des livres issus des trois chambres. Ils peuvent descendre leurs livres et bien sûr ils ont chacun une bibliothèque où les ranger. Si la place te manque, pourquoi ne pas faire « bibliothèque commune » chaque personne de la maison ayant son étage ?

5. Fais-lui la lecture, très tôt et souvent.

Moi je faisais la lecture à mes bébés, dès leurs 6 mois, 5 mn à côté d’eux, eux bien au chaud dans leur gigoteuse, moi sur un fauteuil. Quand ils ont été un peu plus grand, ils ont écouté sur mes genoux puis à côté de moi (même si WonderGirl le fait encore souvent sur mes genoux).

Dans la journée ou le soir, nous lisons aussi dans le salon, surtout au retour de la bibliothèque et j’essaie toujours d’instaurer un moment lecture le mercredi et pendant les vacances. C’est le moment pour se poser, partager avec eux, faire un petit câlin, faire une pause dans la journée pour nous aussi.

6. Continue à partager des moments de lecture avec tes jeunes lecteurs

Même si ces moments se font plus rares car il est autonome pour ses lecteurs, j’ai continué les lectures occasionnelles avec mon grand garçon.

Lire ensemble, à voix haute ou à voix basse, c’est choisir ensemble un livre qui plait à tous les deux. C’est confronter ses idées, discuter de la façon dont on peut envisager la suite. Il peut nous interroger sur un mot qu’il ne comprend pas etc. C’est partager un moment de complicité.

J’en avais déjà parlé, je relis mes Harry Potter avec WonderBoy. Nous sommes arrivés au Prince de Sang Mêlé. Avec son père, il lit des BD ou des mangas 😉  Avec WonderKid, je sens que je vais découvrir l’univers de Star Wars qui le fascine 😉

Et toi, penses-tu avoir donné l’amour des livres à ton môme ? 

*********************************************************************************************************************

C’était ma participation à mon rendez-vous , les « jeudis éducation ».

macaron-rdv-education-02-exp-200

Ils parlent aussi éducation : Papa Blogueur (Savoir imposer ses choix vestimentaires quand on a 6 ans), Vivi (Gérer nos conflits de couple devant les enfants), Valérie (Remplacer une punition par un jeu, pourquoi pas ?)

Tu peux lire l’article de Sorryso sur le même sujet.

Module de commentaire Facebook.