Le temps du souvenir

26/10/2015 , In: Lifestyle
1

Il est de ces photos, précieuses parce rares, qui réunissent la plupart de mes chers disparus. Il ne manque de mon Papa qui prenait la photo. Trois vivants encore sur cette photo, ma mère, ma cousine et moi…Trois vivantes dont deux malades…ça fait quand même bizarre…

Une photo qui a une trentaine d’années, prise juste avant que la grande faucheuse ne vienne les prendre en 4 ans et demi : mon grand-père maternel, puis ma grand-mère (paternelle), mon grand-père paternel et mon père dans la fleur de l’âge. Il n’y a que ma tantine (sur la droite) qui est morte bien des années plus tard à l’âge de 93 ans lors de la fameuse canicule de 2003.

La Toussaint, c’est l’occasion d’aller m’incliner sur leurs tombes même si pas un jour ne passe sans que je pense à mon père et que je pense à mes autres disparus régulièrement dans l’année. Je me demande souvent quelles seraient mes relations avec eux, maintenant que je suis adulte. J’aurais découvert sans doute leurs défauts alors que là, ils restent presque sans tâche, moi qui ne les ait connus qu’enfant…

Cette tournée des cimetières que je ferais dimanche, m’emmènera dans les deux lieux de mon enfance, là d’où je viens. J’irai m’incliner sur les tombes de ma famille paternelle d’abord, sur la tombe des mes disparus avec un petit détour sur la tombe de mon arrière-grand-oncle, de sa soeur, de son beau-frère et de sa nièce morte à trois ans. Ces non-“connus” mais dont je connais si bien l’histoire, les bonheurs et les malheurs puisqu’ils étaient si chers au coeur de mon père.

papa

Après un tour au cimetière tout proche où repose ma belle-maman que je regrette encore (oui oui 😉 et de son père, j’irai sur la tombe de mon cher Papa. Mes yeux piqueront encore, comme chaque année, surtout en voyant mes enfants devant…Puis la tombe de mes grands-parents sera elle aussi fleurie et je passerai sur la tombe de ma tante, morte si jeune, mes arrières grands-parents aussi…Ces non-connus là encore et dont je connais l’histoire… Leurs histoires que je transmets à mes mômes…

La Toussaint, temps du recueillement, du souvenir, une pause avant de reprendre le rythme de nos vies…

***************************************************************************************************************************************

C’était mon lundi à deux pour Alice et Zaza.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tu kiffes ? Partages avec tes amis... Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someoneShare on LinkedIn

Retrouves moi sur :

  1. Pour moi aussi la Toussaint est le temps du recueillement et comme toi j’ai honoré les tombes de mes chers disparus. Comme toi je pense tous les jours à mon papa chéri et de temps en temps à mes autres disparus mais je n’aime pas les tombes, je déteste y aller. Pour moi, ils ne sont pas là-bas mais ailleurs. Et pourtant, une fois par an, je m’y rends et j’accomplis cette tâche comme un devoir envers ceux qui me manquent tant.

  2. Répondre

    Quel joli post.
    Tes photos me rappellent un livre que je viens de terminer, Les gens dans l’enveloppe…
    Que ces émouvant de les “revoir” nos disparus !

  3. Répondre

    coucou, oui çà fait bizarre d’avoir un jour dédié à la fête des morts parfois et effectivement ils sont toujours dans nos coeurs 😉 de gros bisous

    • Carine Mamjoza
    • 26/10/2015
    Répondre

    Nous aussi, nous faisons la tournée des cimetières en famille. Nous parlons de ceux que les enfants ont connu (ma grand-mère et le grand-père de mon mari), mais aussi de ceux qui nous étaient chers, et ceux que nous n’avons pas connu mais qui nous sont familiers, tant nous avons entendu d’histoires racontées avec tendresse et fierté…
    Le souvenir, la mémoire et le recueillement nous sont très importants pour cimenter le lien familial et raviver le lien avec les racines…

    • MHF
    • 26/10/2015
    Répondre

    Je te souhaite une belle journée de souvenirs….

Un petit mot ?

CommentLuv badge

Valérie

Blogueuse - Rédactrice Web

Les WonderMômes c'est la vie de 3 enfants : WonderBoy, presque 12 ans, WonderKid 8 ans, et WonderGirl, 5 ans. Et de leur WonderMôme de maman, happy 40, de la métropole lilloise, qui travaille, passionnée de lecture, d'écriture, d'éducation, qui veut partager ses trucs, astuces, bons plans et grains de folie.

Reçois mes news !

Sur Facebook

Wondermômes

1 day 6 hours ago

Hier nous sommes allés chez #ikea et j'ai acheté ces petits #paniers pour organiser le bazar dans mon meuble de #salledebain #instadeco #madecoamoi #organisation #instahome

Wondermômes

3 days 39 minutes ago

Une lecture que je vous recommande chaudement

Les Jeudis Education

Cette année je…

macaron