J’ai la fibre du tri ! {sponsorisé}

02/10/2015 , In: Humeurs
0

Le tri je suis en plein dedans, tu le sais puisque je t’en ai parlé lundi sur le blog. Je trie pour plusieurs raisons, le manque de place est bien sûr la première de ces raisons (non je n’habite pas le château de Versailles 😉 ). Comme nous sommes cinq à la maison sans compter le linge de ma mère que je gère également, autant te dire que je passe pas mal de temps à trier.

Mais je ne trie pas seulement par manque de place mais aussi parce qu’on m’a prêté des habits pour WonderGirl (je les rends, j’en récupère d’autres) et pour passer les vêtements de WonderBoy à WonderKid. Je trie également pour donner aux oeuvres caritatives.

Je trie parce que j’ai vu mes parents en faire autant. Mes habits sont passés à ma cousine, de dix-huit mois ma cadette.

Pourtant je sais que beaucoup ont tendance à mettre directement vêtements, chaussures et linge de maison à la poubelle quand ces textiles sont usés ou qu’ils ne leur plaisent plus et quand ils n’arrivent ni à les revendre ni à les donner.

Sais-tu pourtant que les textiles usés peuvent être recyclés ? Oui sans doute mais il suffit juste de les déposer dans un Point d’Accueil Volontaire (conteneurs, associations, vestiaires…). Et bonne nouvelle, ces PAV (Points d’Accueil Volontaire) acceptent aussi bien les textiles usés (draps déchirés, chaussettes trouées…) que ceux encore “mettables”. Les textiles et chaussures usagés rejoindront la filière du recyclage et les autres trouveront une seconde vie auprès de personnes en difficulté ou même encore en friperie.

Les PAV sont faciles à trouver grâce au site La fibre du tri où tu sauras tout également sur les filières de recyclage, l’actu du tri, comment bien trier  et une présentation de la filière TLC (Textiles, Linge et Chaussures) avec tous les intervenants. Il y a également un kit jeunesse à télécharger et d’autres animations et vidéos.

Donner une deuxième vie à nos textiles usagés, c’est aussi réduire le volume des déchets et ainsi, préserver les ressources naturelles de notre belle planète et réduire la pollution. Cette filière TLC représente aussi des emplois, trier ses TLC est donc également un acte solidaire.

Pour toutes ces raisons, moi qui ai déjà la fibre du tri, je continuerai à trier !!!

Article sponsorisé

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tu kiffes ? Partages avec tes amis... Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someoneShare on LinkedIn

Retrouves moi sur :

  1. Je fais des brocantes et je revends sur le bon coin, cela me permet de trier mes affaires.

  2. Répondre

    Hello,

    Nous c’est brocante, chiffon pour la méca de papa ou boites de récupération.
    En plus on en a une à 2 min à pied de la maison

    • Isabelle de Guinzan
    • 02/10/2015
    Répondre

    Oui moi aussi je trie pour que tout soit nickel pour l’arrivée de baby boy ! Et on oublie trop souvent qu’on peut aussi donner les vêtements et linge abimés, ça sert aussi !

  3. Répondre

    je tris, je donne aussi les vêtements de Mlle à une copine, ceux de littleGrenouille qui sont pas abîmés vont en don pour une boutique solidaire, et le reste fini dans les bacs de recyclage aussi, même si j’avoue que je ne pense pas à mettre tout ce qui est troué et trop abîmé. Je garde l’idée pour ma prochaine séance de tri.

Un petit mot ?

CommentLuv badge

Valérie

Blogueuse - Rédactrice Web

3 WonderMômes de 12 ans ,8 ans et 6 ans... et 1 WonderMum, une maman du Nord, fan de livres, de cuisine, de zentangles, de Blanche Neige. Bujo addict et Potterhead. Aspire à une vie plus green, plus slow et plus minimaliste (mais y'a du boulot ;-)).

Reçois mes news !

Sur Facebook

Wondermômes

1 day 19 hours ago

Ce soir, vacances scolaires, vous avez prévu quoi de beau ? Ici on ne part pas. Ici les deux derniers recevront leurs copains pour un goûter Halloween (le grand sera chez son BFF), "tournée" des tombes le 29. A part ça, rien de spécial n'est prévu.

Wondermômes

4 days 12 hours ago

Sur le blog, découverte de la crème de douche bio de la Maison Berthe Guilhem

Les Jeudis Education

Cette année je…

macaron