Coffee addict

19/10/2015 , In: Lifestyle , With: 17 Comments
0

Le café et moi, c’est une longue histoire d’amour. Je me souviens encore de la goutte de café versé dans ma tasse de lait chaud, le dimanche après-midi chez mon Papi pendant que les grands buvaient leur kawa. J’étais du club.

Je ne me souviens plus exactement quand j’ai commencé à en boire plus souvent… sans doute au lycée, je devais quitter la maison tôt pour une ado (7h) pour prendre le bus pour le lycée.

Une tasse par jour, rarement deux…Puis au début de la vie professionnelle, il était de bon ton de participer aux pauses café, lieux de réunions informelles. 2 tasses par jour et le palpitant qui criait quand même : « diminue ».

Puis les problèmes de santé, les demandes des médecins pour se limiter à une tasse par jour. Ce fut facile quand j’ai appris que j’attendais WonderBoy : je suis repassée à O café (ce qui ne m’a pas empêché les ennuis mais c’est une autre histoire).

Puis être mère, la fatigue qui tombe comme une chappe, reprise du café. 1 puis 2 puis 3…

Puis bien plus tard, les nuits pourries de ma dernière, 35 ans, le corps qui a du mal à suivre…1 puis 2 puis 3 puis 4 cafés par jour. Le corps qui rappelle à l’ordre, les medecins aussi… et depuis ma consommation dépend des jours.

Mais parfois je me dis que c’est comme une drogue. Je diminue puis je reprends… J’aimerais à nouveau limiter, en prendre moins souvent, les déguster aux moments conviviaux comme l’ouverture du Starbucks Coffee à Euralille, fait en amoureux… qu’il était bon ce café en si bonne compagnie !

Et toi, coffee addict ? tea addict ?

C’est ma participation aux lundis à deux pour Alice et Zaza.


Rendez-vous sur Hellocoton !
(Visited 1 times, 1 visits today)

Commentez sur Facebook

Retrouves moi sur :

  1. Répondre

    Très gros addict 🙂
    Bon ok ce n’est pas naturel donc a priori suspect pour la santé (la torréfaction c’est une grosse transformation à mon sens) pour avoir creuser la biblio scientifique sur le sujet, je ne m’inquiète pas plus que ça : 50 % des articles décrivent des effets bénéfiques !
    Le point de vigilance selon moi, c’est quand le café devient absolument nécessaire pour décoller la matin ou en début d’après-midi

    • Répondre

      Moi j’avoue que le café du matin m’aide à ouvrir les yeux…

  2. Répondre

    aucun des deux mais s’il faut choisir le thé ça passe, loin d’être accro, très loin même! Par contre le café je déteste!
    bizzz

  3. Coucou ! J’aime le goût du café mais je l’ai toujours bu sans caféine 🙂 Depuis quelques années je suis passée au « cérécof », une sorte de café de céréales. Ce n’est pas identique évidemment, mais moi j’aime le boire avec beaucoup de lait de soja à la vanille alors ce n’est pas grave 🙂

  4. Répondre

    Je n’aime pas le café. J’en ai bu en me forçant un peu pendant quelques semaines alors que je devais me lever tôt pour le taf mais j’ai vite arrêté.
    J’ai eu une « micro addiction » pendant deux-trois semaines je crois, au café vanille du distributeur d’un de mes jobs, c’était DÉ-LI-CIEUX ! J’en buvais je crois 3-4 gobelets par jour.

    Mais sinon rien de tout ça, pas de thé, pas de café. Enfin si le thé, maintenant qu’il fait froid, je peux en prendre 2-3 par jour mais je ne pense pas que ça soit mauvais. Surtout que je me mets doucement au thé vert.

  5. Répondre

    Ici on est autant thé que café.

    Le matin, c’est café, le midi c’est café seulement le week end (quand on est tous les deux) et le reste du temps c’est thé ou tisanes!
    Moi aussi ma consommation de café a été proportionnelle avec les réveils nocturnes des trois nains!

    • P-rine O'ber
    • 20/10/2015
    Répondre

    Café addict aussi mais seulement le café serré ! Chez nous, on utilise une « moka » italienne, donc moins de caféine qui passe…Au boulot, le café ne me plaît pas trop , j’en bois 2 dans la journée…à la maison, vu que ce sont des petites tasses (ristretto), avec mon mari on en boit facilement une dizaine par jour (même avant d’aller se coucher !!!! )…Et pourtant, je n’étais pas destiné à aimé le café ! comme toi, je me souviens gamine du gâteau trempé dans le café, ou du sucre….mais je n’ai pas bu de café réellement avant mes 23 ans…âge auquel j’ai découvert la moka !!!!

  6. J’adorais trempé un spéculoos dans le café lors des réunions de famille (parce que chez moi, peu d’amateurs de café) et je m’y suis mise vraiment quand j’ai commencé à la fac, lors des petites pauses entre cop’s pour devenir addict qd j’ai commencé à travailler.
    Lorsque j’étais enceinte, j’ai consommé uniquement du déca car le goût me manquait trop :/
    Mais comme toi, mon palpitant me rappelle parfois qu’il ne faut pas abuser des bonnes choses

  7. Pingback: Un petit bout de moi - Wondermomes

  8. Pingback: C'est quand le bonheur ? - Wondermomes

  9. Pingback: Mes 6 astuces feel good - Wondermomes

Un petit mot ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.