L’entraide ou la force de l’exemple

01/10/2015 , In: Lifestyle
0

L’entraide est une de ces valeurs que beaucoup d’entre nous souhaite transmettre à leurs mômes.

« Pas facile » comme dirait WonderGirl (c’est son expression favorite du moment dite sur un ton d’intense réflexion lol). L’enfant poursuit tout d’abord la réalisation de ses besoins alors s’entraider est loin d’être naturel. Enfin ça dépend 😉

Ma fille du haut de ses 4 ans laissera rarement quelqu’un dans la panade si elle sait qu’elle a les capacités de l’aider. L’entraide est moins évidente pour ses frères, en grandissant. Pourquoi ?

L’entraide ou les neurones miroirs

L’enfant apprend par imitation. Et même nous, adultes, faisons souvent ce que l’on voit. C’est dû aux neurones miroir.

Le mardi soir, mon mari se colle au drive après avoir récupéré les enfants à l’école (le saint homme lol). Moi je reste à la maison et me colle à d’autres tâches ménagères. On fonctionne souvent comme ça en se répartissant les tâches, ça va plus vite.

Sauf qu’il y a quelques mois je voyais une petite fille peiner avec un sac trois fois plus lourd qu’elle (exagère à peine) tandis que ses frères se collaient directement dans le canapé, le livre à la main.

Mon sang n’a fait qu’un tour, j’ai râlé. 

Sauf que… que voyaient mes fils ? Leur maman, qui, même si elle faisait quelque chose d’utile, n’allait pas aider leur père.

Depuis je m’efforce d’aller l’aider (sauf si je dois gérer un truc avec les enfants mais c’est une autre histoire).

Au début j’ai vu mon second être étonné. Puis quelques semaines plus tard, il nous a rejoint. Puis son grand frère.

Le plus souvent donc, nous rangeons les courses tous ensemble – enfin, ça ne marche pas toutes les semaines hein mais y’a du mieux. Papa n’est plus le bourricot de service 😉

Pratiquer l’entraide à l’école ou en famille

Je sais que c’est une valeur qui fait également partie des projets de l’école des mômes. Mardi dernier, WonderBoy était dans la classe des CP, sa maîtresse étant malade. Il aidait la maîtresse et « les petits ». La maîtresse l’a aidé à appréhender une notion. Il est dans une classe à double niveau où l’entraide est forte. Quand il a fini son travail, il sait qu’il peut aider les CM1 qui ont besoin de comprendre une notion. A l’inverse, les plus jeunes peuvent aider les plus âgés à préparer un atelier.

En famille ou chez des amis, j’essaie de ne pas rester sur ma chaise et de proposer mon aide à ceux qui nous reçoivent. Les enfants s’y mettent, surtout chez mes tantes qui sont comme des grands-mères pour eux.

Dans leur fratrie il y a plus d’aide que d’entraide car leurs âges et capacités sont différentes (ils ont 10, presque 7 et 4 ans). Mais comme ils seront tous ados, ils seront plus sur un pied d’égalité et j’espère que chacun sera profiter des forces des uns et des autres. Enfin je dis ça mais WonderGirl commence à proposer de brosser les cheveux longs de WonderBoy… tandis qu’il lui fait la lecture lol

Le point sur lequel on insiste c’est l’entraide pour ranger les jouets, même quand ce n’est pas les leurs. Bon, ça a encore un peu de mal à venir mais on va y arriver.

Pour finir une vidéo bien inspirante :

 

Et chez toi, c’est « entraide » ou « chacun pour soi » ?

************************************************************************************************************************************

macaron-rdv-education-02-exp-200

C’était ma participation à mon rdv les #jeudiseducation sur le thème de l’entraide.

Ils parlent aussi « éducation » :

La semaine prochaine, nous parlerons de l’éveil aux sciences

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tu kiffes ? Partages avec tes amis... Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someoneShare on LinkedIn

Retrouves moi sur :

  1. Pingback: [Les jeudis éducation] S’entraider entre soeurs jumelles | Poucelimama

  2. Répondre

    Hello,

    Je me demande si le caractère n’y ferait pas aussi.
    Car n°2 est beaucoup plus enclin à aider que son frère

    A+

  3. A la maison c’est entraide, en tout cas c’est ce qu’on essaie d’appliquer ! J’espère que Miniplume poursuivra aussi sur ce chemin en grandissant 😉

    • Répondre

      Mes parents ont montré la voie donc j’ai bon espoir pour mes enfants 😉

  4. Pingback: Avancer ensemble dans la bonne direction | Je me disperse

  5. Pingback: Ma maman me disait : surtout pas de parents divorcés ! -

  6. Pingback: Et si l’entraide était contagieuse ? | Parent Ultime

Un petit mot ?

CommentLuv badge

Valérie

Blogueuse - Rédactrice Web

Les WonderMômes c'est la vie de 3 enfants : WonderBoy, 11 ans, WonderKid 7 ans, et WonderGirl, 5 ans. Et une WonderMum, happy 40, de la métropole lilloise, qui travaille, passionnée de lecture, d'écriture, d'éducation, qui veut partager ses trucs, astuces, bons plans et grains de folie.

Reçois mes news !

Sur Facebook

Wondermômes

28 minutes 15 seconds ago

Coucou du jeudi comment allez-vous ? Aujourd'hui le grand a sa journée d'intégration et pour moi retour des allergies saisonnières :-(

Wondermômes

1 day 19 hours ago

Sur le blog !

Les Jeudis Education

Un défi ou un écrit en 2016

macaron

D’autres liens…