autres-cultures

Source : Pixabay

Dans notre société actuelle, je trouve qu’il est important pour nos enfants de s’ouvrir à d’autres cultures, d’autres rites et d’autres croyances. « L’ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine, et la haine conduit à la violence » disait Michael Moore et je suis tout à fait d’accord avec lui. L’ouverture aux autres, dans leurs différences, j’en suis sûre, est un atout pour l’avenir de nos enfants.

Connaître d’où l’on vient, connaître la culture familiale en premier lieu

La famille, c’est là d’où l’on vient, là où l’on vit et on ne peut comprendre nos proches qu’en connaissant leurs valeurs, leurs croyances qui sont le terreau, même inconscient, de l’éducation que l’on a reçu. WonderDad et moi avons le même opinion sur le sujet, bien qu’il soit moins croyant que moi. Nous ne sommes pas non plus pratiquants mais il est des moments dans nos vies où notre éducation, nos croyances reviennent.

Je suis croyante et je dis souvent à mes enfants « moi je crois que…mais d’autres peuvent ne pas y croire ou croire d’autres choses« . Mes fils m’interrogent souvent pour en savoir plus. Mon aîné est croyant et avait souhaité aller au caté. Il a souhaité cette année ne pas y aller et j’ai respecté ses demandes. Souvent nous discutions religion, philosophie et son esprit très cartésien a un peu du mal à cohabiter avec ses croyances mais à 9 ans, je pense qu’il n’est qu’au début de son cheminement (tout comme le mien, à presque 39 ans !).

Il a compris que ma religion et ma famille m’ont transmis les valeurs sur lesquelles je fonde son éducation et ma façon de vivre.

Enrichir sa spiritualité et ses croyances en tant que parent

Que l’on soit croyant ou athée, je pense que la plupart d’entre nous avons cette quête de sens, une certaine forme de spiritualité que nous pouvons enrichir tout au long de notre vie. Et partager cette recherche quand mon aîné me le demande est source d’enrichissement pour lui (comme pour moi !).

Depuis quelques années je pratique le yoga. Ma curiosité intellectuelle m’a poussé à découvrir la vie de certains saints il y a quelques années. En ce moment, je me documente sur d’autres choses comme l’ayurvéda etc. Je m’ouvre au monde, je prends tout ce qui est bon aussi pour me sentir en accord avec moi et le monde…et donc avec mes proches.

Je pratique depuis un mois la méditation de pleine conscience qui m’a permis de refaire surface pendant (et suite) à un gros problème familial que nous avons depuis cet été.

Discuter avec les croyants d’autres religions

Je pense que c’est l’une des meilleures façons de découvrir les autres religions. Dans leur école, il y a des enfants juifs, musulmans et même athées. C’est une grande richesse pour eux car ils connaissent un peu ces autres religions, ce qui n’était pas mon cas à leur âge alors que j’étais à l’école de la République.

Bien sûr ils ne discutent pas encore « religion » mais ils parlent de leurs fêtes religieuses respectives (eux de Noël, de Pâques, les copains de l’Aïd, du Ramadan…). Les enfants élevés dans des familles leur apportent le côté très cartésien qui enrichit la réflexion de WonderBoy.

De mon côté, j’ai eu des amis bouddhistes, protestants avec qui j’ai déjà parlé philosophie, croyances et je n’hésite pas à répondre aux questions de mes enfants dans la limite de mes connaissances des autres religions.

Les fêtes, un moyen de mieux connaître rites et coutumes des autres cultures

Je profite également de certaines fêtes pour engager avec mes enfants la conversation sur les autres cultures.

C’est par exemple les fêtes du Nouvel An chinois, Thanksgiving ou encore Halloween (je leur ai parlé de Samain et WonderBoy était très curieux, j’espère qu’il arrivera un jour à poser ses questions à une druidesse de ma connaissance).

Livres et documentaires pour enrichir la connaissance générale

J’avoue que pour l’instant, les documentaires sur les autres cultures et eux, ça va bien 10 mn mais après ils se lassent 😉

En revanche, les livres ont énormément de succès. En premier lieu, l’Imagier de Noël, ma Bible (sans mauvais jeu de mots) depuis 8 ans où l’aspect historique des fêtes liées à Noël et les coutumes dans les autres pays sont abordés.

A la médiathèque où nous allons 2 fois par mois, nous empruntons souvent une collection qui présente la vie d’un enfant dans un autre pays et où les rites et croyances sont abordés. Mes garçons adorent cette série (dont je n’ai pas les références sous les yeux).

 

J’espère que toutes ces pistes que je leur propose pour découvrir d’autres rites, d’autres croyances et d’autres cultures les aideront à être des adultes épanouis, respectueux des autres et à choisir leur propre chemin spirituel (s’ils décident d’en avoir un).

 

Et toi, fais-tu découvrir à tes mômes les autres cultures ?

***************************************************************************************************************************

C’était ma participation à mon rdv blogging « les jeudis éducation » pour lequel je viens de créer un groupe Facebook destiné aux blogueurs qui souhaitent participer à ce rendez-vous (le lien ici).

macaron-rdv-education-02-exp-200

Ils parlent aussi éducation : parler des sentiments entre parents et enfants,  mon enfant veut un animal de compagnie, accueillir les sentiments de son enfant, se sentir démunis, corps et confiance en soi chez l’enfant, une relation forte, familiariser les enfants avec les insectes, « Maman, pourquoi tu cries ? » , DIY création d’une boîte aux lettres double, apprendre à donner oui mais à qui, « stp merci », croire au Père Noël, les vacances, nos enfants et les écrans, c’est quoi l’éducation ?, les dessins animés

Commentez sur Facebook