Apprendre aux enfants à cuisiner façon Montessori

03/04/2014 , In: Famille
0

cuisiner avec enfants

 

La pédagogie Montessori engage les parents à conduire les enfants (vie pratique et sensorielle) à une autonomie dans la vie de tous les jours par de simples gestes du quotidien et avec les objets du quotidien (c’est juste un résumé rapide).
Je vais être franche, c’est pas gagné tous les jours, surtout si vous prenez en court de route cette méthode avec des enfants qui n’ont pas été habitué régulièrement à la pratiquer.
Le point positif, 70% des demandes de participations ont trouvé preneur avec 1 ou 3 de mes enfants, il suffit juste un peu de motivation, de paroles accueillantes et de bonnes conditions.

Ambiance et bien être

Travailler dans une cuisine rangée, propre, bien éclairée et dont tout est prêt pour partir dans une aventure gustative est pour moi déjà un point important. Si la vaisselle déborde dans l’évier, que tous les saladier sont sales, qu’il manque justement la farine dont on a besoin, c’est l’énervement assuré. Et l’ambiance se plombera de suite, surtout si tu as déjà invité les enfants à venir aider et qu’ils sont dans vos jambes à te ressasser sans cesse “on commence quand” ?
Si cela ne les gêne pas, ajouter une petite ambiance sonore (j’ai déjà dansé dans la cuisine avec ma fille ;-D) et c’est un moment de bonheur partagé.

Toques et tabliers pour sentir comme un chef !

tabliers enfants

 

J’ai remarqué plusieurs fois qu’inviter un enfant à participer à la réalisation d’un gâteau (il préfère ça à un plat, allez savoir pourquoi lol), ne se solde pas toujours par la réponse désirée.
Par contre, si je sors les toques et tabliers assortis, j’ai un meilleur retour. Ici l’habit fait le moine car ils se sentent à la fois protégés des tâches (et ils peuvent se tâcher, c’est là pour ça), mais aussi en “valeur” comme les cuisiniers à la télé. On passe les mains à l’eau et au savon en chantonnant comme Ze Chef “on s’lave les mains, la propreté, c’est important pour cuisiner” !

Les mettre à la hauteur des tâches

Les enfants sont petits et ils se frustrent vite de ne pouvoir voir et agir comme les grands.
Avoir un tabouret solide sous le coude c’est l’une des solutions. Tu peux voir le nôtre sur la première photo, tabouret bleu qui peut supporter jusqu’à 150 kg 😉 D’ailleurs, à force, tes enfants iront le chercher d’eux-même et avec fierté pour être à la bonne hauteur.
Tu peux aussi travailler à table, assis sur une chaise, ensemble, autour de la table.

Des accessoires adaptés aux enfants

entonnoirs
Avertis du danger de certains ustensiles plutôt que crier, si un couteau pointu atterrit par mégarde dans la main de la petite dernière : ce couteau coupe beaucoup, cette fourchette à découper le poulet est pointu, ce bol est fragile, etc.
Autant utiliser, dans un premier temps, des ustensiles adaptés à l’âge et la sécurité des enfants.
C’est aussi l’occasion de mettre à jour le contenu de tes tiroirs et placards chez des grossistes, soldeurs, etc.
Moi j’aime bien leur apprendre à se servir des objets du quotidien avant de partir sur des “bidules” qui coupent, râpent, épluchent en tournant et appuyant dessus. Je ne dis pas que ce n’est pas bien, un jour je m’y mettrais sûrement aussi, mais une chose à la fois.
Dernière acquisition, 3 entonnoirs en plastique verts qui s’emboîtent !
Idéal pour transvaser le reste de soupe maison dans une bouteille pour le congélo, ou encore faire couler du riz d’un récipient à l’autre (ma fille adore ça, j’en ai déjà parlé).
En prime, ces entonnoirs peuvent aussi servir de jouets de bain. lol

Jouer et cuisiner est-ce compatible ?

Ici je ferais une aparté car le sujet me vient à l’esprit et je préfère te la donner avant de l’oublier et de terminer cet article.
Certains jouets comme la fabrique à bonbons ou la fabrique à raviolis (surtout pour les plus grands) associent le jeu à la cuisine ainsi qu’une certaine autonomie. L’enfant est fier d’avoir fabriqué par lui-même bonbons et raviolis sucrées ou salées et on en profite ensuite en famille.
Donc oui c’est possible !
Et toi tu cuisines avec tes enfants ?
******************************************************************************************************************************
C’était mon jeudi éducation #4. Si tu veux partager des astuces ou des réflexions à propos de l’éducation, n’hésite pas à en parler en commentaire ou à me donner le lien de ton billet si tu es bloguer, je t’ajouterai ici !
macaron-rdv-education-02-exp-200
Les jeudis éducation c’est aussi chez Vivi, Aloès, NekazyMaman mammouth, Eteilla, la Fée Lée, Maman mais pas que,

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tu kiffes ? Partages avec tes amis... Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someoneShare on LinkedIn

Retrouves moi sur :

  1. Pingback: Les deux écoles - WondermomesWondermomes

  2. Pingback: Enfant bilingue, lui donner des repères |

  3. Répondre

    Merci pour ce billet, moi je cuisine avec les enfants (les 2 plus petits la grande n a jamais aimé ça) Bon jeudi

    • Répondre

      Merci pour ton passage ! Ici aussi c’est rare que je cuisine avec le grand…

  4. C’est méga chouette de cuisiner avec ses enfants !!!
    Si j’ai le temps, je participerai jeudi à ton rdv.
    Bisous

    • vivi mams31
    • 04/04/2014
    Répondre

    Kikou , je fait beaucoup de cuisine avec ti bout comme j’ai fait avec ma grande
    Pour apprendre l’autonomie, à ranger 😉 et partir à la découverte des saveurs
    bises ( encore une billet où je m’y retrouve ♥ )

  5. Bonjour juste un petit mot pour te dire que ton intitulé me chagrine un peu car a mon sens tu fais passer une activité cuisine avec les enfants pour quelques choses de montessorien. Et voici pourquoi d’une part c’est à l’adulte de se mettre au niveau de l’enfant par du mobilier adapté le but étant qu’il puisse réaliser la recette un jour seul aussi faut il une régularité dans ton action. Et autre détail la musique en même temps c’est sympa mais pas en activité montessori car cela rajoute une difficulté supplémentaire à l’enfant qui cherche la concentration dans l’élaboration de son gâteau ….ok je suis casse pied et je chipote mais c’est tout moi !

    • Montessori n’est pas un moule à appliquer au pied de la lettre, tout comme l’éducation positive de Faber & Mazlish, Isabelle Filliozat ou encore Christine Lewicki, nos lectures du moment à ma femme et moi.
      Je pense, en mon fort intérieur, qu’il faut savoir interpréter, doser et appliquer les conseils fournis par ces gens à chaque cas, chaque enfant, chaque famille, chaque situation. Et il peut y avoir autant d’interprétation que de mamans (et papas) sur la Terre, la preuve, la mienne, la tienne. 😀
      Ensuite, ce n’est pas explicite, mais l’enfant peut aussi être demandeur de support pour son âge, d’ambiance ou de contexte. A chacun sa façon de faire, tout comme la tienne, que je respecte.
      Sur ce ton url fournie dans le champ du formulaire ne fonctionne pas, je n’ai pas pu visiter ton blog. Dommage.

    • Répondre

      J’ai mis “façon Montessori” car je n’ai jamais dit en faire en “pur”, je ne suis pas formatrice Montessori, ni nounou Montessori, juste une maman qui aime ses enfants et découvrir des choses avec eux…

  6. Répondre

    J’ai participé pour la première fois cette semaine 🙂
    http://www.mamanmaispasque.be/article-le-tableau-des-bonus-malus-123146981.html

  7. Pingback: Le b.a.-ba de la politesse | Le blog de la feelee

  8. Répondre

    Oui je cuisine avec Louis, c’est mieux pour appréhender de nouveau aliment! ^^

    Sinon voici le mien du jour, en rebond d’un ancien à toi ^^

    http://www.etteilla.com/article-les-jeudis-education-faire-un-baiser-a-son-enfant-123152651.html

  9. J’ai commencer très tôt avec choubi’monstre et on continue même si nos RDV culinaires se sont un peu espacé…ce que je trouve dommage.
    Par contre il a retrouvé un peu le goût depuis que j’ai reçu la panoplie de VB (tu l’as aussi d’ailleurs ^^)
    Sinon pour les ados, non à mon grand regret. Le plus grand va peut-être changer d’avis car il va peut-être s’orienté restauration. Et je serai plus que ravie de l’aider et l’encourager dans cette voie.
    A suivre…

    • Répondre

      Tu sais, mon grand cuisine rarement avec moi mais c’est ma faute, je ne l’ai pas assez impliqué lors de ses jeunes années (je ne l’ai pas du tout élevé de la même façon que les autres, vie pratique oui mais pas de vie sensorielle). L’autre jour il a accepté de faire une cramique avec moi et si tu savais, j’en ai presque eu les larmes aux yeux qu’il accepte, lui qui refuse catégoriquement de cuisiner…bah oui son frère et sa soeur le font spontanément donc c’est un peu catégorisé “activité de petit” (soupirs)…ah les grands enfants ! J’espère que tu arriveras à recuisiner avec ton ado !

  10. Répondre

    Ici c’est l’école qui m’a fait un déclic. Jusqu’a qu’il rentre à l’école je le pensais trop petit pour m’aider mais il a commencé là bas et apparemment cela lui plait énormément car il aime raconter toutes les sortes de pâtisserie qu’il fait là bas. En plus Vertbaudet, à l’occasion d’une commande nous a offert un kit de pâtisserie et il adore mettre sa tenue avant de commencer. On adore ces petits moments rien qu’à deux où pour une fois le petit frère n’est pas forcément entre nous.

    • Répondre

      Pareil, au premier, on n’imagine même pas tout ce qu’ils sont capables de faire…moi j’avoue aussi que lorsque j’en n’ai qu’un pour cuisiner, j’adore, c’est un moment complicité mère/enfant

    • Kaline
    • 03/04/2014
    Répondre

    Chez nous aussi on essaie d’impliquer les enfants dans la préparation de certains repas (bon surtout les gâteaux, c’est quand même ce qui les attire le plus).
    A 18 mois le petit ne peut pas faire grand-chose, mais il a adoré faire la pâte à crèpes avec moi. Le grand s’étant chargé de doser les ingrédients.
    Et là maman est HEUREUSE : je me la coule douce pendant que les enfants bossent 😉 (bon d’accord j’ai oublié les 2 heures suivantes à cuire mes crèpes, là j’ai pas encore osé leur déléguer lol)

    • Répondre

      Bah écoute, l’autre jour, WonderBoy a épluché les pommes de terre, comme quoi, faut pas désespérer lol Quand la miss était petite, elle adorait “touiller” et maintenant elle commence des choses plus complexes (ajouter délicatement des blancs en neige par exemple).

  11. Quand je travaillais en accueil de loisirs j’ai toujours adoré la cuisine avec les enfants! Et tu as raison, si nous on s’adapte et qu’on arrive à cuisiner dans le chaos le plus total car pas eu le temps de ranger/faire la vaisselle, pour les enfants il faut que tout soit prêt!
    Avec le petit que je garde, on fait aussi de la cuisine de temps en temps, il apprécie beaucoup! Je n’ai pas de petits tabliers par contre… je pense que je vais en acheter! Ca rend l’activité encore plus ludique! 🙂

    • Répondre

      Oui ils n’ont pas autant de patience que nous (enfin c’est vite dit parfois pour notre patience lol). Donc j’appelle une fois tout préparé ! Oui le tablier, ça fait un peu “déguisement” pour eux, ils se concentrent encore plus dans leur rôle de cuisinier 😉

  12. Répondre

    Je cuisine très souvent avec ma princesse elle adore ça et je ne savais pas que cela pouvait aussi être une activité montessori :p
    Aujourd’hui nous allons faire un gâteau au yaourt d’ailleurs 😀

  13. Répondre

    Justement je comptais investir dans des habits de moines d’ici peu.
    Tant pis pour les tâches ! J’applique aussi plusieurs points, mais comme souvent ces ateliers sont improvisés chez moi, ils ne sont peut-être pas assez préparés pour que tout se passe dans le calme jusqu’au bout 🙂
    Je vais revoir ça !
    Merci pour la réflexion !

  14. C’est cet article dont tu parles dans ton post de ce jour ?
    https://wondermomes.fr/jeu-libre-une-aide-pour-developper-son-autonomie/

  15. Pingback: Entre vie pratique et vie sensorielle Montessor...

  16. Répondre

    Coucou ! Je pratique aussi souvent la cuisine en famille et sans savoir que c’était du Montessori, j’applique pas mal de ces astuces. Côté autonomie, MissTer a même déjà préparé un repas complet presque toute seule et à sa demande (du choix du menu jusqu’à nous servir à table) ! Je la guidais de loin et ce fut une belle réussite.

    Cette semaine j’apporte ma contribution avec un article que tu attendais depuis longtemps : mon appropriation du réservoir affectif ! http://filz.fr/m5yw9m

    • Répondre

      Il y a de cela 18 mois, WonderBoy prenait en charge l’un des repas de la semaine 😉 Au bout de 3 mois il a laissé tomber mais l’intention y était 😉

  17. Répondre

    Sympas cet article c’est vrai que l’habit fait souvent le moine pour les enfants, j’ai hâte de tester avec hulkette ( dans 2/3 ans). J’ai participer a ton rendez vous sur mon blog, je sais pas trop si je suis vraiment dans le thème lol http://nekazyinthemeadow.blogspot.fr
    Bisous 😉

Un petit mot ?

CommentLuv badge

Valérie

Blogueuse - Rédactrice Web

3 WonderMômes de 12 ans ,8 ans et 6 ans... et 1 WonderMum, une maman du Nord, fan de livres, de cuisine, de zentangles, de Blanche Neige. Bujo addict et Potterhead. Aspire à une vie plus green, plus slow et plus minimaliste (mais y'a du boulot ;-)).

Reçois mes news !

Sur Facebook

Wondermômes

17 hours 27 minutes ago

Quand j'apprends que la maîtresse de WonderKid s'inspire des pédagogies Montessori et Freinet pour sa classe 🤩😍

Wondermômes

17 hours 30 minutes ago

Coucou ! Petite demande aux personnes ayant participé au concours, pourriez vous liker la page de Lana J by Rose pour valider votre participation et m'indiquer ici ensuite le pseudo de votre participation sur mon blog ? Car pour l'instant aucun gagnant faut d'avoir liké la page.... Je vous laisse jusque vendredi pour le faire, merci pour elle .

Les Jeudis Education

Cette année je…

macaron