cigogne et son bébé

Voilà une question sortie tout droit de la bouche de WonderKid, 5 ans et demi. Bon, j’avoue, je m’y attendais. Et j’avais même « préparé » le terrain. Ça aide d’être déjà passé par là avec WonderBoy il y a 3 ans et demi. Comme d’habitude, dès qu’un truc turlupine mes mômes, c’est  à moi qu’ils posent la question (merdoum les mômes vous avez un père aussi ! 😉)

Quand parler de la sexualité aux enfants ?

Comme toujours l’expérience m’a appris qu’il faut les suivre. S’ils posent la question, c’est que c’est le moment. Après il faut juste adapter l’information à transmettre en fonction de son âge et de ses capacités.

Avec WonderBoy, la question est arrivée au même âge mais pour cause…de grossesse. Avec ma polichinelle dans le tiroir (coucou WonderGirl), WonderBoy a commencé à cogiter (commencé enfin il a TOUJOURS cogité lol), surtout qu’en plus, sa maîtresse était enceinte elle aussi.

Nous avions lu des livres sur les bébés, sur leur développement dans le ventre et bien sûr, il a fini par poser la question sur « comment le bébé est arrivé dans ton ventre ?« .

Pour WonderKid, c’est plutôt moi qui ai amorcé la chose. Il y a quelques semaines, nous avons fait du tri dans la bibliothèque de WonderBoy. Il a donné les livres qui ne l’intéressent plus à son frère. Là je suis tombée sur le livre acheté à l’époque. Sur la couverture, ils indiquaient l’âge de 5 ans…

J’ai mis le livre dans la chambre de WonderKid, je lui ai expliqué que ce livre parlait de la façon dont on faisait les bébés et que si un jour, il était intéressé, on le lirait (je sais je cherche les ennuis lol).

Pourquoi leur parler de la conception à 5 ans ?

Parce que pour moi, c’est important de savoir d’où on vient, des 2 parents (et pas que d’une maman), qu’on s’inscrit dans une famille, biologiquement, culturellement, affectivement.

Parce qu’à l’âge des « pipi caca prout« , à l’âge de l’Oedipe, je trouve ça pas mal personnellement d’aborder le sujet avec eux, pour poser les limites (respect de l’intimité etc) mais aussi pour qu’ils soient informés et n’apprennent pas tout des copains. Je le sais, les copains c’est bien mais l’information donnée n’est pas toujours donnée « correctement », elle peut être faite de façon insultante, dégradante, partielle, erronée…Bref, voilà mon ressenti.

Comment aborder le sujet ?

Pour en revenir à mon expérience avec WonderBoy, il avait acquis en parallèle de ma grossesse une répulsion pour les bisous. Je ne pouvais plus l’embrasser (sur la joue hein, pas sur la bouche). J’ai remarqué très vite que cette répulsion concernait toutes les femmes O_o

Quand il m’a posé la fameuse question, je lui ai retourné la question « et toi, qu’est-ce que tu en penses ? Comment fabrique-t-on les bébés d’après toi ?« . C’est une technique que j’emploie assez souvent et ça permet de se rendre compte que le sujet a été déjà exploré dans sa petite tête et que la demande lui permet de confronter son opinion avec celle de son parent et/ou la réalité. Bref, un bon exercice intellectuel quoi 😉

Il m’a répondu alors qu’il pensait que les bébés s’attrapaient par les bisous (on ne se moque pas ;-)) et comme il ne voulait pas devenir papa « parce que je suis trop jeune moi« , il refusait tout contact féminin lol.

J’ai donc acheté un livre comme support à nos discussions sur le sujet après une première discussion rapide pour lui dire que non, il ne deviendrait pas papa en embrassant une femme lol.

Mon choix s’est porté sur le livre Questions d’amour – 5/8 ans de Virginie Dumont (aux Editions Nathan). Les textes sont complets, pas trop longs et il a vite compris de quoi il retournait lol Il était soulagé et a montré à tout le monde ensuite qu’il était grand et « au courant » 😉

questions-d-amour-nathan questions-d-amour-virginie-dumont

 

Depuis il me sort quelques blagues de potache sur la sexualité 😉

Mardi donc, ce fut le tour de WonderKid de poser la question. Comme pour son frère je lui ai retourné la question et il m’a répondu que « Papa a des serpents qui sortent de sa bouche pour aller dans la tienne » ptdr Bon bon, bon, j’ai eu du mal à ne pas rigoler 😉 Il était donc au courant d’une partie de la chose. Discussion, bouquin, re-discussion ensuite… Tout cela l’a laissé perplexe. Il n’est pas encore revenu dessus, je le laisse intégrer tout ça à son rythme.

Allez, je sais que j’aurai encore le droit à la question d’une troisième fois, il me reste grosso modo 2 ans et demi pour me préparer !

Et les tiens, ils t’ont déjà posé la fameuse question ?

*****************************************************************************************************************************

C’était ma participation à ma rubrique Les jeudis de l’éducation !

macaron-rdv-education-02-exp-200

Une astuce ou une réflexion concernant l’éducation à partager avec nous ? Viens me donner le lien de ton article si tu es blogueur ou viens commenter cet article si tu es lecteur !

Les jeudis éducation c’est aussi chez : WonderMômes, Papa Blogueur qui nous parle recyclage des fournitures scolaires, Drôle de maman qui nous parle des caprices, Maman le tuto nous parle du tri des couleurs Montessori

Commentez sur Facebook

Étiqueté dans :