Mon chouchou préféré

21/05/2015 , In: Gestion des émotions
0

chouchou

J’en ai marre, tu lui dis jamais rien à lui/ à elle, c’est ton/ta chouchou“. J’avoue que c’est l’une des phrases qui me fait tilt. Je sais bien que je ne dois rien prendre de façon personnelle mais elle dit toute l’injustice qu’un môme peut ressentir à un instant donné. La question est surtout “pourquoi tu l’aimes plus que moi ?“. Se sentir moins aimé voire mal aimé quand on est enfant c’est dur dur. Et même moi, l’enfant unique je l’ai ressenti.

Un relent de mon enfance : c’était leurs préférés

J’ai six cousins dont trois avec qui j’ai grandi puisqu’ils passaient leurs journées chez nos grands-parents qui étaient mes voisins. Une cousine, deux cousins, tous plus jeunes que moi. Je devais être la plus raisonnable et renoncer aux câlins avec ma grand-mère parce que j’étais la plus âgée mais aussi parce que moi, j’avais un autre grand-père…ce qui n’était pas le cas pour eux.

Je me rappelle de la grosse colère que j’ai fait et du chagrin immense suite à un rejet de ma grand-mère. Je devais avoir entre 5 et 8 ans, pendant la période de rémission de sa maladie.

Ma cousine était clairement la fille que ma grand-mère n’avait pas pu avoir…l’aîné de mes cousins, 3ème des petits-enfants, celui que mon grand-père attendait depuis ma naissance. Mon sexe l’avait déçu, moi, l’enfant aîné de son fils aîné. Je cassais la lignée des Jean…

Mes grands-parents sont tombés gravement malades et ma grand-mère a reconnu devant moi ses tords, m’a demandé pardon et mon grand-père a tenté de renouer les liens après la mort de ma grand-mère.

Depuis j’ai appris à faire la paix avec ses sentiments et de ne pas les recalquer sur ce que vivent mes enfants.

Le chouchou de la famille

Dans la fratrie que j’ai fabriqué, chacun y va de ses reproches. L’aîné reproche au cadet d’être celui qui n’est jamais puni, celui qui ne se fait jamais prendre et celui qui le maltraite.

WonderKid lui retourne le compliment. Ils nous prennent à témoin de leurs disputes fraternelles. Mais mon second reproche à la miss d’être la préférée, celle qui a le droit encore aux bras (15 kg… ce n’est pas 22 kg ni 49 kg !), aux genoux à table etc

La mistinguette n’a pas encore eu vraiment ce genre de revendications. Elle est juste triste quand elle voit son frère dans les bras de son papa.

Alors y a-t-il un ou des enfants délaissés dans la famille ? Oui et non. Je les aime de façon différente (j’en avais déjà parlé ici), j’essaie surtout de respecter les besoins de chacun. Mais en fait ceux qu’ils revendiquent, c’est d’être traité de la même façon. Et dans un sens, ils le sont puisqu’ils ont le même cadre et les mêmes règles de vie à suivre.

J’essaie de leur faire comprendre qu’ils ont chacun des avantages et des devoirs liés à leur âge et à leurs capacités. Sinon, je redonne des tétines à tout le monde ou à l’inverse,alors je laisse ma fille lire des livres jusqu’à 22h seule le soir 😉

Mon aîné a bien du mal à comprendre cela. Quand ce genre de plainte revient, j’essaie de me dégager un temps seul à seul avec l’enfant en question. Car je pense que derrière cette revendication se tient souvent l’expression d’un regret : ne pas avoir assez de temps seul(e) à seul(e) avec Maman.

Ma préférence à moi avec Dim Dam Doum

dim-dam-doum-chouchou-prefere

Sur le sujet, je te recommande ce livre de Katherine Roumanoff, Dim Dam Doum à partir de 3 ans…il existe également en vidéo. Je peux dire que ça a coupé la chique à WonderBoy qui m’a demandé à la fin “toi aussi ?”. Et moi de répondre “ben oui quand même” (mais je te laisse la surprise de la découverte ;-)).

******************************************************************************************************************************

C’était ma participation à mon rdv les #jeudiseducation sur le thème du chouchou !

Sur le thème du chouchou :

Sur un autre thème :

 

La semaine prochaine nous parlerons des animaux.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tu kiffes ? Partages avec tes amis... Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someoneShare on LinkedIn

Retrouves moi sur :

  1. Répondre

    je viens de poster un commentaire… tu le vois?

  2. Répondre

    C’est vraie, pas simple, mes parents on toujours essayé de faire pareil surtout avec l’argent, ils notent chaque dépense pour chacun pour bien équilibrer… ha ha ha

  3. Pingback: Dessiner mon chouchou ?

  4. Répondre

    A y réfléchir, en tant qu’enfant, j’ai aussi ressenti ça. Dans une fratrie de 4 oú je suis l’avant dernier, il me semblait qu’on passait plus de choses à mon petit frère parce que “il est petit lui”. Cette phrase est revenue très souvent mais on en rigole aujourd’hui.
    C’était quand même blessant à l’époque.
    Aujourd’hui en tant que parent, tu m’as fait prendre conscience de l’inégalité entre mes jumeaux. Cela s’accompagne de culpabilité.
    Merci pour ce thème qui m’a fait réfléchir.
    Faire réfléchir, c’est faire progresser les gens.

    Greg (papa apprenti en cdi)

  5. Pingback: Le chouchou #JeudiEducation |

  6. Pas simple effectivement de trouver le bon équilibre de sorte qu’aucun de tes trois enfants ne se sentent mis de côté.

  7. Ici, aucun ne se plaint ni ne dit qu’il y a un chouchou.
    Mais je le ressens parfois pourtant.
    Comme toi, enfant, je ressentais fortement que mes parents avaient mon frère comme chouchou, et je me rappelle combien cela me frustrait !

    • Répondre

      Oui, c’est encore plus dur quand on te dit clairement que c’est vrai O_o

  8. Répondre

    oh je me souviens de cette série, j’ai même du voir(ou avoir à la maison) la petite vidéo sur ce sujet 😉
    voici mon lien:
    http://wp.me/p4l7cL-SY

    • Répondre

      Merci pour ta participation. J’ai cet épisode mais je ne l’ai pas trouvé sur Youtube, sinon, je l’aurais mis 😉

  9. Il est toujours compliqué de se positionner en fonction du caractère de l’un, de l’humeur de l’autre et selon le moment de notre vie…. souvent, nous aussi on essaye de prendre un temps seul à seul d’expliquer… et parfois on en rit “ben oui je préfère Untel, d’ailleurs maintenant que j’y pense on va te faire dormir sous l’escalier (référence Harry Potter) et te nourrir de nos restes” ça désamorce souvent la crise!

    • Répondre

      Mdr pour la référence Harry Potter (mais nous, sous l’escalier, c’est la cave, ils apprécieraient moyennement l’allusion ;-))

  10. Pingback: Jeudis éducation : As-tu un chouchou ? | Trucs2Papas.fr

  11. Répondre

    et bien ça n’a pas du être évident pour toi…
    moi je l’ai vécu avec ma maman qui passait tout à ma soeur, et ma soeur la vécu avec mon papa qui était plus tendre avec moi qu’avec elle.
    🙁
    et ma grand mère paternelle y allait, nous on avaient deux parents, mon cousin et ma cousine leur parent étaient divorcés, donc ma mère devait comprendre que genre on avait trop de la chance. que eux les pauvres fallait les plaindre
    sauf qu’on y pouvait rien si leurs parents avaient divorcé.

    enfin…

    en tout cas pour les enfants ça doit être compliqué de ne faire aucune différence. je pense que c est impossible car chacun à son caractère.
    seulement je trouve dur de passé à l un plus qu à l autre. par exemple laissé plus de liberté à l un qu à l autre, lui laissé faire plus de chose etc

    • Répondre

      On applique les mêmes règles mais leur ressenti est différent car ils sont tous différents. Oui pas évident pour moi petite, maintenant que je suis grande, j’ai compris aussi que ce n’était pas méchant mais ma grand-mère aura dû me laisser une place car ensuite elle est partie et n’a pas vraiment profité de moi….

  12. Pingback: Ai-je un chouchou ? [Jeudis Education] | noahdecajou

  13. Pingback: Papa BlogueurL'enfant "préféré", est-ce une bonne place ? - Papa Blogueur

  14. Pingback: Mon chouchou [#jeudieducation] | Dans chaque petite chose il y a un ange...

  15. Pingback: L'impossible question de l'enfant préféré pour une Maman de Jumelles - Twins And Us

  16. Pingback: [Les jeudis éducation] Avoir un chouchou | Poucelimama

Un petit mot ?

CommentLuv badge

Valérie

Blogueuse - Rédactrice Web

Les WonderMômes c'est la vie de 3 enfants : WonderBoy, presque 12 ans, WonderKid 8 ans, et WonderGirl, 5 ans. Et de leur WonderMôme de maman, happy 40, de la métropole lilloise, qui travaille, passionnée de lecture, d'écriture, d'éducation, qui veut partager ses trucs, astuces, bons plans et grains de folie.

Reçois mes news !

Sur Facebook

Wondermômes

7 hours 29 minutes ago

Aujourd'hui on alterne pâtisseries et jeux, là on fait une partie de Richesses du monde, vous connaissez ?

Wondermômes

1 week 5 days ago

Un joli concours sur mon compte Instagram les amis ;-)

Les Jeudis Education

Cette année je…

macaron