Source : FreeImages

Source : FreeImages

L’heure des grandes vacances va bientôt sonner, surtout si les enfants sont scolarisés. Avec Bébé on peut partir en fait quand on veut et voici quelques petits conseils pour voyager en voiture en toute sérénité avec Bébé.

  • la respiration ventrale tu pratiqueras. L’idée c’est de rester zen car ton bout de chou risque de trouver le paysage amusant à regarder 5 mn mais après, il risque de trouver le temps long. Et un ptit bout qui s’ennuie, ça peut être éprouvant pour les parents. Apprendre à respirer par le ventre, lentement, permet de se recentrer quand on sent l’énervement nous gagner.
  • son autonomie tu favoriseras (en fonction de son âge et de ses possibilités). L’été dernier, nous avons traversé la France en voiture, ma seule crainte était que nous nous retournions vers eux toutes les trois secondes et demi pour leur donner un truc/ les occuper etc. Nous avons deux meilleurs amis dans notre voiture. Le premier est le sac à dos : dans un petit sac à dos posé à portée de leurs mains, ils ont une boisson à bouchon sport et de leurs petits jeux préférés, ceux qu’ils veulent avoir tout le temps avec eux. Dans le même genre, notre second meilleur ami est l’organisateur de voiture. Tu sais, le truc plein de poches de différentes tailles que tu accroches dans le « dos » du siège avant. On y met la même chose que dans le sac à dos mais là Bébé sait que le jouet reste dans la voiture.
  • le plan anti-vomitos/anti-diarrhée tu prévoiras. Que celui qui n’a jamais eu un enfant qui a vomi en voiture lève la main 😉 Pour un long trajet, je prévoie toujours une tenue complète à portée de main dans le sac à langer, 5 couches, des lingettes, des sacs plastiques (notamment pour emballer les vêtements souillés / les couches sales / les lingettes usagées). Pour un bébé en apprentissage de la propreté, je prévois un minimum de 3 slips/pantalons/chaussettes à proximité. Dans mon sac à main, j’ai toujours un tube d’anti-vomitif en homéopathie et dans la valise, un célèbre duo de médicaments pour parer aux premiers soins.
  • lutter contre la chaleur il te faudra. Je te ne parle pas que des pare-soleils. Je pense aussi à faire vérifier la clim’ avant le départ et surtout je n’hésite pas à découvrir mon bébé car ils sont plus sensibles que nous à la chaleur. On dit tout le temps « une couche de moins que nous en été ». Il suffit de garder ses vêtements (prends des vêtements faciles à mettre et à enlever) à proximité pour lui remettre avant de quitter la voiture. Et surtout prévoies de l’eau à gogo que ce soit dans des biberons, des bouteilles d’eau à bouchon sport et si tu l’allaites, n’hésites pas à lui proposer le sein à chaque pause.
  • se dégourdir tu le laisseras. Oublie ta montre et oublie le trajet. Tu es DEJA en vacances. Un bébé qui aura le temps de lézarder à l’ombre d’un arbre ou de jouer sur les aires de repas sera un enfant plus serein en voiture. Et toi aussi, tu seras plus serein 😉
  • un roulement de jeu et jouets tu prévoiras. Tu le sais, un enfant, ça se lasse vite. Prévoies donc plusieurs petits sacs de jouets et fais des tournantes de jouets. Ton môme sera ravi et s’occupera. Les comptines et jeux de doigts, ça marche du tonnerre avec les petits !
  • son doudou (voire sa tétine) tu n’oublieras pas ! Et tu vérifieras qu’ils sont bien là avant de quitter la moindre aire de repos 🙂
  • un compagnon de jeu tu lui offriras. Mes enfants sont trois donc ils se tiennent mutuellement compagnie mais quand mon fils aîné était bébé, le parent qui ne conduisait pas s’installait à l’arrière et ainsi, le trajet était plus serein, il n’était plus isolé à l’arrière.
  • le trajet le plus court tu privilégieras. Car quand même, c’est bien long pour un bébé ces trajets 😉

Voici quelques uns de mes trucs, j’espère qu’ils te faciliteront le trajet des vacances avec tes enfants !

Article sponsorisé

Commentez sur Facebook