Depuis quelques temps, à la maison, ce n’est pas facile facile avec WonderKid. Il hurle et tempête, lui si discret la plupart du temps. Tout a commencé par un documentaire que nous avons visionné sur la lune… la lune, la nuit, le noir… le documentaire parlait de la légende des Séléniens. Et depuis lors, sa peur du noir a fait un bond. Pourtant il a 7 ans. Pourtant sa période « peur de noir » semblait sous contrôle avec sa veilleuse Barbapapa… et pourtant…

C’est la crise !

C’est la crise du coucher. C’est la crise pour ne pas monter seul dans sa chambre deux étages plus haut « y’a des ombres, les monstres sont là » (les Séléniens). Même quand j’ai pris soin de lever les stores et persiennes. Depuis quelques jours, il ne prétend même plus rester seul dans sa chambre pour s’habiller. Faut que je reste là… Il panique si je quitte la pièce où il se trouve.

J’ai l’impression d’être revenue 6 ans en arrière, quand il s’était rendu compte que nous étions 2 personnes distinctes.

Peur du noir ou angoisse de séparation ?

Je ne suis pas psy. Mais je pense au fond de moi que c’est autre chose qui se trame derrière. Ces Séléniens parlent d’autres choses…la place du milieu, la manque de temps de qualité avec ses parents, tout phagocytés que nous sommes par les deux autres, WonderBoy par son caractère bien trempé, en demande d’affection, de réassurance sur nos sentiments et WonderGirl, qui veut « Maman » parce que je suis la seule fille de la maison et que ses frères préfèrent les Power Rangers à la Reine des Neiges…

Il a toujours su jouer seul, jouant dans son coin et c’est vrai que quelque part, il se met moins en avant que les deux autres et passe à la trappe…J’essaie de me dégager du temps pour lui mais hormis le temps des devoirs et du coucher, il en a peu en exclu…

Quand je pense à sa main qui s’agrippe à la mienne quand je le couche, depuis quelques temps, à l’idée de se retrouver seul dans sa chambre… pour moi c’est l’angoisse de séparation…

Un peu d’Oedipe sans doute…Les mêmes angoisses finalement que son frère au même âge, je m’en rends compte à l’instant en rédigeant ce billet…

Un manque d’autonomie et de confiance en lui, car il a connu une période pas évident il y a 18 mois…

Je sais qu’à l’école tout va bien et je connais bien sa maîtresse (WonderBoy l’a eu pendant 2 ans), le bât qui blesse ne vient pas de là…Elle m’a assuré que tout allait bien pour lui à l’école. Il bosse bien, joue et a des copains…

Lutter contre la crise mais comment ?

J’essaie le plus possible d’écouter ses sentiments mais avec cette fichue fatigue, pas évident…Tous les sentiments sont acceptables, mais pas tous les comportements.

Il faut qu’il reprenne confiance. En lui, en son environnement. Pas facile. Je lui demande de me raconter ses cauchemars (car oui en plus, les cauchemars sont de retour) ou de les dessiner. Je pense aussi lui donner du Gelsénium et du Stramonium. L’homéopathie pourrait l’aider. J’ai ajouté une veilleuse.

Apaiser la rivalité fraternelle serait une bonne chose car son frère le taquine beaucoup en ce moment… un autre cheval de bataille au sujet de son frère…

Lui assurer des temps de qualité avec chaque parent est le défi à relever. J’avoue, je ne sais pas encore comment je vais m’y prendre. En janvier nos week-ends étaient bien chargés. Les week-ends à venir s’annoncent plus calmes. Je compte sur les vacances pour ça aussi.

 

Pour qu’il retrouve l’apaisement…et ses parents aussi 😉

 

Et toi, comment gères-tu la peur du noir et les angoisses de tes mômes ?

 

****************************************************************************************************************************************

macaron-rdv-education-02-exp-200

C’était ma participation à mon rdv les #jeudiseducation sur le thème de la crise.

Ils parlent aussi éducation :

Pas de #jeudiseducation les prochaines semaines pour cause de vacances scolaires 😉

Module de commentaire Facebook.

Étiqueté dans :