En ce premier jour de l’automne, je te propose de parler « rangement et tri ». Les changements de saison sont, je trouve, propices à ces activités.

J’ai hérité de mon père le gène du rangement (sauf celui des papiers, ma bête noire !). Donc depuis 29 ans, je m’y suis mis à sa place car ma mère est une grande bordélique.

Je n’aime pas trop quand je me laisse déborder par le foutoir mais il y a des moments dans la vie où on a d’autres priorités. Cependant, la maison n’étant pas extensible et ne souhaitant pas investir dans de nouveaux meubles « cache-misère », nous nous obligeons à trier régulièrement. J’essaie de faire 5mn par ci par là au fil de la semaine.

En revanche on a de grosses sessions de rangement à la maison : vers avril/mai et en août au retour des vacances. Chéri garde toujours sa 3ème semaine de congés payés pour qu’on puisse préparer sereinement la rentrée en étant à la maison avec moi et on en profite pour nettoyer et ranger à fond les 4 chambres.

En avril/mai c’est plutôt moi qui m’attaque au rangement/tri au rez-de-chaussée, tri qui peut s’étaler sur les mois qui suivent en cas de période chargée. Samedi j’ai rangé à fond les meubles sous mon îlot central par exemple.

Ma méthode ? Je sors tout, je nettoie à fond et je vais 3 tas : à ranger, à jeter et à recycler. J’essaie de ne pas en sortir trop d’un coup (donc je fais meuble par meuble) pour ne pas me décourager.

Mon gros souci, c’est les papiers, je range quand ça déborde. Leur nombre m’effraye presque (je gère mes papiers, ceux de Chéri, des enfants, de mon entreprise et de ma mère, ça fait beaucoup). Si tu as des astuces, je suis preneuse !

Concernant les habits, je trie aux changements de saison et quand les enfants changement de taille donc à peu près 2 à 3 fois par an.

Et chez toi, le tri et le rangement, ça se passe comment ?

Module de commentaire Facebook.

Étiqueté dans :