père noël

Ce beau surnom, voici 7 ans que je ne l’ai plus prononcé : Catricorne. C’était au temps où les forums étaient encore à la mode. Chaque forumeuse trouvait un ptit nom pour le bébé qu’elle portait. A toi, prévu pour le 6 janvier, j’avais choisi ce nom de Catricorne en souvenir de mon arrière-grand-mère, la grand-mère chérie de ma maman, née un 29 décembre 1894 et qui ne comprenait pas quand on lui disait qu’elle était Capricorne, elle disait tout le temps : « ils annoncent quoi pour les Catricorne aujourd’hui ?« .

A toi, mon ptit farceur qui m’a bien fait croire qu’il naîtrait à Noël 2008… puis est arrivé le jour de mon anniversaire… pas de Catricorne en vu… le 29, des contractions plus fortes au monito, hospitalisation… ce n’est que le 30 à 13h45 que j’ai vu enfin ta frimousse, au terme du plus beau, du plus intense de mes trois accouchements, le seul vécu par voie basse. Une belle victoire face aux pessimistes du cente hospitalier où était né ton grand frère. Je me souviens de mon corps tout chaud sur mon ventre, quelques secondes après d’avoir senti encore en moi, mon étonnement, ma joie et ta faim en salle de naissance.

De ces sept années avec toi, je retiens l’idée d’un garçon sensible, celui qui essaie de contenter tout le monde, se mettant volontairement en retrait pour arranger les choses. Je retiens les images de ce fils passionné par les BD, Star Wars et les Super Héros. J’ai vu cette année écoulée un grand garçon tentant de prendre tout sa place face à un grand frère si imposant.

Déjà à la naissance, tu évoquais les traits de ma famille, tes attaches fines 7 ans plus tard me démontrent encore plus mon sang dans tes veines.

J’aime encore, un peu comme une voleuse, caresser ta joue encore lisse et déguster tes câlins qui se font plus rares et donc autant plus précieux.

Tu grandis tant mon coeur.

Bon anniversaire mon grand !

Module de commentaire Facebook.

Étiqueté dans :