La passion ne dure qu’un temps. La passion fait souffrir. Vrai et faux…Je pense que dans nos relations, si la passion s’accompagne de communication, de respect et de valeurs communes, la passion peut durer et ne pas fait souffrir. On n’arrivera pas au « crime passionnel » 😉

Voici plus de 15 ans que Chéri et moi sommes ensemble. Notre relation a bien sûr évolué mais elle partait je pense d’un terreau solide : le respect.

Nous sommes semblables et aussi différents. Il est geek à 1000 %, je suis très accès « nature/culture/arts ». Mais je me suis toujours intéressée à ce qu’il fait (même si je n’accroche pas forcément et suis pas forcément). C’est pareil pour lui. Je peux lui parler de mes idées, mes découvertes, mes essais, mes envies, il m’écoute VRAIMENT. Il a aussi changé certaines de ses façons de faire, non pour me faire plaisir mais parce que j’ai su l’intéresser, le captiver.

Voici un autre visage de la passion : se passionner pour ce qui constitue l’autre, ce qui le fait vibrer.

Il y a bien sûr en dehors de notre famille notre passion commune pour le Web, le partage d’informations, les communautés qui fait qu’on discute souvent de tout cela…notre intérêt commun pour la cuisine (il m’a converti !). Nous dessinons tous les deux et il est mille fois plus doué que moi.

C’est pour cela que notre relation reste toujours passionnelle et passionnante, malgré nos 15 ans de vie de couple, nos trois enfants (ma mère et sa grand-mère lol).

 

Et chez toi, est-ce encore passionnel ?

******************************************

Ma participation à un Défi ou un écrit pour Agoaye

Module de commentaire Facebook.

Étiqueté dans :