parentalité positive

Depuis 7 ans et demi je suis maman. Depuis 7 ans et demi je me pose un tas de questions. Les questions de puériculture c’est facile de trouver des réponses, dans les livres, dans les forums de discussions entre copines etc… Mais un jour j’ai subi et (suis en train de) traversé la crisé d’opposition. Aux méthodes classiques d’éducation, WonderBoy a résisté. Et puis cela ne correspondait pas à  ce que je ressentais, à  la façon dont j’envisageais son éducation. Je rêvais (et je rêve) d’éducation bienveillante. Bref j’ai découvert la notion de parentalité positive, les éduquer de façon bienveillante en étant de bons (moins pire !) parents. Seulement je me demandais comment m’y prendre pour y arriver…

Parentalité positive : comment s’y former quand on n’y connait rien ?

En gros voilà  ce que je pensais lol Bon, déjà , j’ai toujours été une maman geek qui lisait plein de forums de discussion, de sites parlant d’éducation et j’ai pu découvrir quelques livres parlant de parentalité positive comme les livres d’Isabelle Filliozat. J’ai allaité (trop peu) et materné (un peu aussi). Mais je sentais bien que ce n’était pas suffisant, que beaucoup de choses se passait par la communication. Et en communication, je n’ai jamais été bien douée et je pense que ma propre éducation a contribué à  tout à ça.

Lire c’est bien, en discuter c’est mieux

A fil des lectures j’ai découvert les livres sur la communication parents/enfants Faber et Mazlich et ce fut comme une révélation, ça me parlait de moi, de mon ressenti d’enfant, de ce que je vivais avec mes mômes. Mais c’est loin d’être évident de passer de la théorie à  la pratique. On se mélange les pinceaux, on retombe vite dans les vieux réflexes et vlan, les efforts sont vite réduits à  néant.

Et puis moi aussi j’ai besoin de discuter de ce que je vis avec d’autres parents qui ont la même vision de la parentalité que moi. C’est donc tout naturellement que j’en suis venue à  m’inscrire à  un atelier pour m’aider dans cette démarche de parentalité positive.

Un atelier de parents pour se former à  éduquer sans crier et sans violence verbale

C’était un des points que je recherchais. Car comme beaucoup de maman je râle mais je râle TROP.  La fatigue et les problèmes familiaux/pro me font facilement « péter un câble » quand mes enfants ne sont pas en mode « wonder » mais en mode « casse-miches ».

Ma première séance a eu lieu le 18 décembre. J’ai rencontre les parents sans prise de tête, essentiellement des mamans mais il y avait quand même 3 papas (dont WonderDad). Pouvoir échanger sur les soucis du quotidien m’a permis aussi de relativiser ce que je vis à  la maison. Quant au contenu de l’atelier, c’était sur l’accueil des sentiments. J’en parlerai une prochaine fois.

Mais franchement si tu hésites sur une formation pour parents, je te conseille vraiment d’en faire une

Et toi que penses-tu des formations pour les parents ?

Commentez sur Facebook