rentrée cartables

Ils étaient là, déjà en rang, dans le salon, leurs nouveaux cartables (nouveaux ou presque, ma miss a le sien depuis un an). Ils attendaient bien sagement de pouvoir aider leurs compagnons à transporter leurs affaires.

7h, les troupes sont réveillés, la miss a plus de mal que ses frères et bougonne déjà, un pyjama enlevé qu’il a fallu remettre, elle veut s’habiller dans la salle de bains aujourd’hui. Soit.

WonderBoy, le premier en bas, joue à l’enfant parfait, rien à lui dire, il fait déjà son job. Puis il vient me chercher, m’entraîne dans la salle de bains et me demande timidement de l’aide pour bien se coiffer et planquer ses boutons (acné ? #nonpasdéjà O_o). Il a peur de moqueurs, il est nerveux et il est aussi triste, c’est sa dernière rentrée dans cette école. L’an prochain, fini la rigolade, la 6ème le prendra dans son tourbillon de folie. De nouvelles perspectives, une autorisation à tenter de nouvelles choses cette année : faire un repas seul par semaine (avec de l’aide au début), apprendre à rester seul une heure et vers la fin de l’année, des petites courses seul dans le quartier et l’apprentissage du trajet. WonderBoy est pris entre l’excitation de ces nouveaux challenges et une crainte de l’abandon. Mais même s’il me rattrape en taille, il restera mon bébé #minuteguimauve

WonderKid fait un peu le pitre, prie pour avoir l’autre Mme P., mange bien et aime son doudou (on dirait le titre d’un bouquin à l’envers ;-)). Il fait la liste des copains qu’il va retrouver : B., K., G. … Le CE1, il s’en tape un peu, ce qui l’intéresse : son nouveau cartable et ses nouvelles shoes. Le reste, il verra plus tard.

WonderGirl qui prend ensuite la place dans la salle de bains : « Maman aide-moi », mode chouchoutage, coiffage de cheveux, dilemme devant le choix de la coiffure, interrogations métaphysiques sur la paire de chaussures à mettre (oui mes enfants adorent les chaussures). Elle ne choisit pas les nouvelles finalement. Elle me demande encore comme ça se passera dans la cour (l’an dernier, elle a fait sa rentrée en décalée pour cause de gastro).

Trajet impec’ jusqu’à l’école, droits comme des I face aux maîtresses en demi-cercle. WonderKid a été exaucé, il est le premier à partir. Puis c’est WonderBoy. Pause puis la directrice reprend ses listes pour l’entrée des maternelles. Les Moyens sont séparés, les uns avec une maîtresse qui fera les petits moyens (son ancienne maîtresse qu’elle vénérait – je pèse mes mots) et la directrice prendra les moyens grands.

On voit partir l’autre maîtresse, WonderGirl n’a pas été encore appelée. « Maman, y’a des petits moyens et moi je suis une grande moyen » avec le sourire banana #friandise poke Miss Brownie 😉

On part dans le couloir, elle retrouve ses amis qu’elle connait depuis le jardin d’enfants. Quand c’est son tour, la maîtresse lui rappelle de me dire au revoir, elle est déjà dans son groupe. Bisou rapide, départ rapide.

Retour maison, il est temps de se remettre au travail…Je sors ensuite mon nouveau Mémoniak, rituel de rentrée que de noter dedans les rdv des semaines à venir…

rentrée mémoniak 2016

Premier déjeuner seule depuis 2 mois, je suis perdue mais je reprends vite mes marques et puis petit tour au centre ville, achats chez Yves Rocher et parmi les petits cadeaux, un agenda qui restera dans mon sac et un carnet qui fera office de journal de gratitude.

rentrée yves rocher

Finalement, la rentrée a été douce et les premiers souvenirs le sont tout autant…

Et chez toi, comment s’est passée la rentrée scolaire ?

***************************************************************************************************************************************

C’était ma participation aux #53billetsen2015 d’Agoaye et une [frian]dise pour Miss Brownie.

 

Module de commentaire Facebook.

Étiqueté dans :