L’histoire entre mes mômes et la musique a toujours été compliquée. Quand WonderBoy était petit, il avait un mobile musical qu’il adorait. Je le posais dans son lit et le mettait en route et là je n’existais plus. Quand il a commencé à grandir, il aimait bien les comptines.

Arrivée du deuxième et là, le mobile musical n’a plus eu la côté, c’était ma voix que WonderKid voulait. En grandissant, ce fut encore les comptines qui furent à la mode, pas les chants, chansons ou autres musiques.

Puis ce fut l’arrivée de WonderGirl et la traversée du désert commença. BABI, elle ne supportait pas le mobile ni même le son de ma voix, il lui fallait le calme et mes bras. Dans la même période, WonderKid enchaînait les otites et a dû être opéré deux fois, pose de drains etc… les comptines ont déserté la maison, les bruits de leurs jeux en fratrie étaient les seuls tolérés et j’avais le droit aux cris dès que je voulais mettre « ma musique ».

Moi j’ai été élevée en musique, ma mère en écoutait du matin au soir. Je suis un produit des yéyés (reste d’adolescence de ma mère) et de la disco haha. J’ai passé des heures dans ma chambre à écouter de la musique (de Dirty Dancing, JJG en boucle oups je m’égare). Bref. Même si en période de grande fatigue, ça m’arrangeait de baisser les sources sonores, ça a commencé à me manquer.

Quand Chéri était en congé parental le mercredi, nous les emmenions parfois aux contes musicaux à notre médiathèque. Une fois tous les deux mois… pas de quoi fouetter un chat mais au moins ils ont gardé un contact avec la musique. Après les mois passés avec Maman ils sont tous allés en collectivité et ont eu le droit aux ateliers musicaux mais très rarement. Ils étaient pourtant curieux sur place mais à la maison : blocage.

Régulièrement je prenais des livres- CD à la médiathèque mais après deux-trois chansons, ils étaient lassés.

Finalement c’est la passion des princesses Disney qui nous a sauvé… Avec les CD We love Disney, WonderGirl a été intriguée d’y retrouver ses films de princesse par ce biais. Les garçons ont voulu retrouver les chansons de leurs danses de fin d’année à l’école. Il y a quelques mois, WonderBoy nous a réclamé un appareil pour écouter de la musique dans sa chambre pour écouter Goldman, Dieu soit loué, j’ai transmis ça ! haha et quelques tubes que nous écoutions à l’arrache en préparant le repas. Je pense à Stromae, Psy etc

Il y a quelques mois j’avais reçu le roman Martin et les fées pour WonderKid. Et comme j’ai eu la chance de recevoir également la version livre illustrée / CD il a été intrigué de voir comment son roman fétiche avait été interprété. Les trois ont adoré les chansons. Rares sont les jours désormais où ce CD ne passe pas à la maison. Et j’ai pu remettre MA musique, depuis mon anniversaire, je me refais tous les CD.

Bonheur.

WonderBoy s’est aperçu de ses lacunes dans ce domaine et il me demande le nom des artistes. WonderKid me demande de traduire les chansons anglo-saxonnes (oups). WonderGirl nous entraîne pour danser. Et moi je revis !

Comme quoi il ne faut jamais perdre espoir !

Et chez toi, quelle place tient la musique dans la vie de tes mômes ?

**************************************************************************************************************************************

C’était ma participation au mon rdv les #jeudiseducation sur le thème de la musique !

macaron-rdv-education-02-exp-200

Les autres participants au rdv :

 

 

 

La semaine prochaine nous parlerons des enfants et des grands-parents.

Module de commentaire Facebook.

Étiqueté dans :