Mon bilan des années 2010

Après mon billet pour mes (non) résolutions 2020, je te propose aujourd’hui de faire un zoom arrière sur les années 2010. Il s’est passé beaucoup de choses et comme ça ne fait « que » 7 ans que je traîne par ici, c’était l’occasion pour toi de mieux me connaître.

Les années 2010, ce sont les années de la révélation. Cette décade a été marquée par de grands changements dans nos vies que je fais te détailler au fur et à mesure des années.

Faisons un bond de 10 ans en arrière.

Photo by Thought Catalog on Unsplash

2010

Mère de 2 garçons (un de 4 ans et demi, l’autre d’un an), nous avons décidé d’agrandir la famille une dernière fois.

Cette année, Maman aura 60 ans. Le centre de cure attend cet anniversaire pour la faire « basculer » du côté EHPAD. On nous a mis le couteau sous la gorge de prendre une décision. J’ai profité d’une rémission relative pour en discuter avec elle. Au vue de ses handicaps, la faire rentrer chez elle coûterait le double puisqu’elle refuse catégoriquement de rester seule la nuit.

Culpabilité est mon nom en cette période. Epuisée par mes nuits sans sommeil (le deuz a un an et enchaîne otite sur otite), inquiète par la santé physique et mentale de ma mère, je tiens difficilement. Physiquement je ne serais pas capable de tenir, je le sais.

J’ai 34 ans et une mère en Ehpad…

Novembre 2010 : test de grossesse positive, un peu de joie dans cette année compliquée.

2011

En mars un aveu du gynéco : « Madame, vous ne serez plus seule ». La joie et la peur de se faire un film à l’idée qu’il se trompe.

La déception quand il m’annonce que, puisqu’elle a la tête en bas, ce sera une césarienne.

L’amour immense pour une petite bouille toute ronde de presque 4 kg. La famille au complet.

2012

La vie continue, les marques à 5 sont prises. Premières vacances à 5.

Le clash. Une amitié d’une dizaine d’années prend fin brutalement et je n’ai rien vu venir, naïve que je suis. C’était la première fois que j’avais une meilleure amie. Elle m’avait tant soutenue en 2009. Une blessure dont j’ai eu beaucoup de mal à me remettre. Depuis elle, je n’ai plus su me confier et je reste en retrait, de peur d’être blessée.

Et puis l’envie d’écrire, de façon plus perso que sur les autres blogs et sites web que je tiens.

Décembre 2012 : naissance de WonderMômes pour me rappeler que parfois mes enfants peuvent être merveilleux quand ils ne me font pas tourner en bourrique 😉

2013

Les travaux reprennent dans notre petit nid. Une décision pro se prend, une page se tourne en décembre.

2014

Janvier, je me mets à mon compte, eh oui déjà 6 ans pour ma petite entreprise.

De belles vacances en Lorraine et puis la cata, de fin aôut à début décembre.

Le choc de découvrir le vrai visage d’un homme proche qu’on croyait bien connaître. Et en fait non.

Une autre épreuve également au sein de notre petite famille, déchirante et qui a ébranlé ma confiance en moi. J’ai été blessée à jamais.

2015

On panse nos blessures.

A Pâques, ma puce décide de se mettre à jouer avec sa grand-mère. On voit enfin ma mère s’animer. Elle est sortie de son mutisme pour elle. L’équipe saute sur l’occasion et la stimule.

Et à Noël, le miracle se produit : je peux aller la chercher pour la journée. Elle n’avait pas été des nôtres depuis 2008 (et même 2007 puisque j’ai passé Noël 2008 à la maternité). Depuis 6 ans on allait la voir l’après-midi de Noël.

2016

WonderBoy entre en 6ème : le choc !

2017

Janvier : on casse tout à la maison, objectif : agrandir la cuisine ! Gros oeuvres, placo, carrelage fait par le chéri, que de boulot !

Septembre : la miss entre en CP !

Décembre : étape 2 des travaux, pose d’une cuisine équipée.

2018

Premier spectacle de danse classique de la miss, une passion depuis un an et qui dure encore !

La profession de foi du grand, tellement grand en taille qu’une invitée l’a confondu avec le curé mdr

Août : à peine arrivés en vacances, nous apprenons le décès de la grand-mère du chéri. Coup dur même si on la voyait décliner depuis quelques mois, ce n’était pas prévu.

2019

La vie suit son cours. Quelques beaux partenariats via le blog qui nous ont permis de vivre de chouettes moments, je pense notamment à Louis Bertignac, son mini concert et le selfie avec lui.

En septembre, c’est le deuz qui entre en 6ème. Le temps qui file à toute allure

Le bilan est terminé et toi, tu me racontes ta décennie ?

(Visited 41 times, 1 visits today)

Commentez sur Facebook

4 Comments

  1. MHF 14/01/2020 at 3:18

    C’est positif tout cela 😉
    Tu fais quoi dans te petite entreprise ?
    Bonne journée et je te souhaite plein de bonnes choses pour les années à venir.

    Reply
  2. Rock Lemon 17/01/2020 at 9:51

    oulala, cette décennie à carrément été différente, rencontre d’une personne qui vas devenir ma meilleure amie, redoubler la seconde pour trouver sa voie, avoir le permis, passer le bac, entrer en BTS et ressortir diplôme, partir 7 mois en Angleterre comme jeune fille au pair et ouvrir mon blog et rencontrer mon chéri, finir les études avec un Bac +3 en poche, obtenir mon premier CDI … le temp passe vraiment vite et la vie est pleine d’épreuve !!! Bonne et heureuse année 2020 à toi et à ta petite famille 🙂

    Reply
    1. WonderMomes 17/01/2020 at 2:06

      Sacré décennie pour toi aussi ! Merci pour tes voeux 😉

      Reply

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.