bibliotheque-wonderboy-02

« Bonjour, je m’appelle WonderBoy, en vrai j’ai un prénom mais je le cache car je suis bordélique anonyme. En vrai, mon frère et ma soeur sont comme moi et ma mère, elle voudrait se prendre pour Bree mais en vrai, c’est plutôt Lynette ». Bon, ce n’est pas la première fois que j’en parle sur le blog mais avant d’avoir des enfants, j’avais des principes, euh des tendances maniaques. Même que ça me reprend parfois, surtout depuis que j’ai lu KonMari.

J’ai toujours tenté de leur faire appliquer le principe « on veut jouer à un truc, on range le précédent truc » sauf que, lorsqu’ils sont en plein jeu libre ensemble, ben les beaux discours de Maman, ils les oublient lol Et quand ensuite, il faut pour séparer pour remettre dans le bon rangement, ils ont subitement soit faim, soit envie de faire pipi, soit ils sont à l’article de la mort (lol) tellement ils sont fatigués. Je crois plutôt qu’ils sont découragés.

Ils sont comme nous, ils repoussent à plus tard ! Il y a un an et demi, WonderBoy m’avait confié qu’il n’avait pas assez de rangement et c’était vrai. Alors quand on a refait sa chambre, on a acheté des boîtes, installé des étagères. 18 mois plus tard, le boxon est revenu (ne te fie pas à la photo !).

Justement pendant les vacances, il m’avait juré « je vais ranger ma chambre, enlever ce qui ne me sert plus pour donner aux enfants pauvres ». Moralité : il a vidé sa bibliothèque et a donné deux jeux à l’enfant « pauvre » nommé « WonderKid » (ou comment se débarrasser sans quitter des yeux lol).

J’avoue que la méthode qui fonctionne le mieux est de trier/ranger avec eux. On fait une zone à la fois, on vide l’endroit (le bureau par exemple), on met en sac poubelle pour ce qui est à jeter (l’an dernier, 8 sacs poubelles O_o jetés), un carton fait avant les fêtes de fin d’année et aux moments de tri pour donner aux oeuvres et on voit ensuite quel serait le meilleur rangement pour les choses qui restent. Le rangement est à voir avec l’enfant qui sait de quelle façon, quand, comment il utilise tel ou tel jouet.

WonderKid, du haut de ses presque 7 ans, veut quasiment tout garder. Chéri a quand même réussi à le convaincre de donner 4 jeux. Car, en plus de ne plus s’y retrouver, je lui ai expliqué que s’il ne s’y retrouve pas maintenant, qu’est-ce que ça sera après Noël et son anniversaire (qui sont à 5 jours d’intervalle). Bref y’a du boulot…

La même chose est à faire du côté de WonderGirl. On a déjà pas mal donné mais elle s’accroche aux derniers vestiges de sa vie de grand bébé. Pendant longtemps elle a adoré ranger mais depuis quelques semaines, ça lui ai passé. En le refaisant avec elle, ça reviendra petit à petit.

Ranger avec eux, c’est leur transmettre un savoir-faire, les soutenir car on sait bien que c’est loin d’être une partie de plaisir.

On peut aussi appliquer la méthode Pomodoro : on fait une tâche (ranger le bureau) puis on se récompense en jouant ensemble. Ca peut être un bon deal 😉

Et chez toi, comment on s’y prend pour apprendre le rangement aux enfants ?

*************************************************************************************************************************************

C’était ma participation à mon rdv les #jeudiseducation sur le thème « rangement de la chambre ».

macaron-rdv-education-02-exp-200

Ils parlent aussi d’éducation :

La semaine prochaine, le thème sera « son meilleur ami ».

Module de commentaire Facebook.

Étiqueté dans :