Source : Pixabay

Source : Pixabay

Ah Noël…depuis toute petite, c’est l’un des moments de l’année que je préfère. Cette passion qui m’anime dès la Toussaint passée, cette joie qui étreint mon cœur à l’idée des fêtes de fin d’année qui approchent, c’est ça que je souhaite transmettre à mes enfants. Mais comment transmettre la magie de Noël ? En transmettant ce qui fait signe en soi : la magie de Noël c’est pour moi plus donner que recevoir.

Pardonner en se respectant

Noël c’est souvent la trêve des confiseurs comme on dit. C’est le temps de mettre nos querelles de côté voire même de pardonner. Quelle tristesse de voir que certains adultes peuvent se quereller avec vous à cause des cadeaux faits à leurs enfants O_o pas assez grands, pas assez beaux etc.

Le mieux est de montrer l’exemple. Le pardon certes mais quand l’autre est en relation avec soi. Pardonne à quelqu’un qui ne veut plus vous voir, qui fuit la relation, je ne sais pas encore. Je voudrais mais je ne peux pas.

Dimanche j’ai reçu mon oncle après 9 ans sans nouvelles. Il avait coupé les ponts, j’avais respecté son éloignement. Il m’a recontacté et j’ai pardonné. Nous tentons de recréer une relation. Ensemble.

WonderBoy était scotché et je crois qu’il a été fier de moi. Je suis fière de ce que je lui ai transmis. J’espère qu’il n’oubliera pas un jour, quand il sera confronté à ces éloignements de la vie. Il saura pardonner quand il le faudra.

Et 1 mois avant Noël, quel beau symbole <3 Cette réunion a été en avance l’un de mes plus beaux cadeaux de Noël.

Donner de l’amour

La magie de Noël, c’est quand une famille est unie. Donner de l’amour par des activités faites ensemble (préparer la maison, faire des gâteaux, faire des sorties ciné, au marché de Noël, regarder les vitrines illuminées…), par des moments complices (ne serait-ce qu’en s’intéressant à ce que l’autre aime, même 5 minutes suffisent), par un câlin, un geste tendre…

Pas besoin de dépenses pour être heureux ensemble.

C’est penser à la famille plus éloignée, à ceux qui sont malades ou seuls. Parce que personne ne devrait passer Noël seul.

Comme chaque année depuis 5 ans, je ne pourrais pas avoir ma maman chez moi à Noël. Mais nous irons la voir et j’espère qu’elle arrivera à ressentir tout l’amour que nous lui portons.

Trouver le bon cadeau

La magie de Noël c’est voir des étincelles dans les yeux de celui à qui on offre un cadeau. C’est essayer de trouver ou de fabriquer ce qui lui plaira pendant de longs mois.

Mes enfants savent que les grandes personnes n’auront rien au Père Noël. Mais ils savent qu’au moment de l’apéritif, nous les grands auront aussi nos petits cadeaux à déballer.

J’essaie de les faire participer au choix et/ à la fabrication d’un petit quelque chose pour ces grands qu’ils adorent (en l’occurrence, leur Mamie et leurs grandes-tantes)…et leur papa aussi. « mais j’ai pas de sous » m’a répondu mon presque 6 ans à qui j’ai répondu d’un seul de ses câlins était un immense trésor. Il a souri et m’a dit « Maman, j’ai plein d’idées maintenant« .

J’aimerai leur transmettre l’idée que ce qui fait la magie de Noël, au delà des lumières, des cadeaux, de la fête, c’est le fait de donner plus que de recevoir (et c’est pour ça que j’ai un mal fou à donner une liste de cadeaux qui me ferait plaisir 😉 )

****************************************************************************************************************************

C’était ma participation à ma rubrique « les jeudis éducation » sur le thème de la magie de Noël ! Ils en parlent aussi de : les santons, la crèche et la religion, « tu croiras au Père Noël ma fille », croire au Père Noël, la magie de Noël, loin du mercantilisme ambiant, l’esprit de Noël, l’innocence de l’enfant, Noël et deux cultures, les lutins de Noël, comment vit-on la magie de Noël ?, la magie de Noël, quels cadeaux de Noël pour des jujus ?, la magie de Noël

Ils parlent aussi éducation : l’école de mon fils est en ZEP

 

Module de commentaire Facebook.