Voilà un thème pour l’écrit d’Agoaye qui m’a donné du fil à retordre. J’ai toujours plus vu mes faiblesses que mes forces.  J’ai traité le problème autrement, je me suis demandée ce qui, en moi, m’avait permis d’évoluer, de me dépasser et la réponse est finalement venue assez vite.

Ma véritable force était là. Celle qui m’a permis d’avoir un véritable plaisir à apprendre, celle qui en fait m’a permis de pardonner à ma mère et à recréer une véritable relation apaisée avec elle…Mais revers de la médaille, c’est aussi celle qui me fait trop cogiter la nuit, quand les soucis s’accumulent.

Cette force, c’est la volonté de vouloir comprendre.

Comprendre ce qui m’arrive, comprendre le monde qui m’entoure, comprendre ceux que j’aime. Comprendre ce qui se passe pour me remettre en question et trouver des pistes pour évoluer, voire changer.

Toutes les questions n’ont pas de réponse précise, j’en ai parlé la semaine dernière. Certains questions peuvent devenir envahissantes, à en pourrir les jours et les nuits quand je cogite trop.

Mais la plupart du temps, cette volonté de vouloir comprendre m’a permis d’évoluer, de garder une ouverture d’esprit, de rester curieuse de ce qui fait les autres, leurs différences dans la tolérance.

Telle est ma véritable force en ce monde.

Et toi, quelle est ta véritable force ?

Module de commentaire Facebook.

Étiqueté dans :