Et zou, une nouvelle catégorie sur le blog (on ne m’arrête plus !) ! Il s’agit de la rubrique Culture où je viendrais te parler livres, séries télé et autres pépites culturelles de temps à autre ;-). Comme je ne fais jamais rien comme les autres, point de rentrée littéraire sur ma table de chevet mais des livres qui me font de l’oeil.  J’ai quand même trois livres en cours de lectures en cette rentrée.

 

Mes lectures : entre roman historique et heroic fantasy

Alors que Déracinée de Naomi Novik et Le Retour de l’Assassin de Robin Hobb sont clairement des romans d’heroic fantasy, Les Flammes de la Rébellion, issu du cycle de romans Outlander, est un peu plus difficilement classifiable.

 

Les Flammes de la Rébellion de Diana Gabaldon

Le Cycle des romans Outlander se fonde sur les données historiques tout en y mêlant occultisme, science-fiction et un peu de fantasy et c’est ce qui fait tout son charme.

Après avoir tout d’abord découvert la série télévisée, j’ai voulu lire les romans associés. La lecture est facile et comme toujours lors des adaptations, il y a de petites choses non reprises, des événements traités différemment mais dans l’ensemble, on s’y retrouve entre la série Netflix et les bouquins.

Les Flammes de la Rébellion correspond à la deuxième moitié de la saison 2 et il s’agit de la seconde moitié du tome anglo-saxon Dragonfly in Amber.

Dans ce roman, Claire et Jamie vivent heureux en France quand ils rencontrent Jack Randall, de sinistre mémoire… Pendant ce temps, Charles-Édouard Stuart se lance seul à la reconquête de son royaume. Le couple décide alors de regagner l’Écosse pour aider les Highlanders.Mais pourront-ils éviter le massacre final, la terrible bataille de Culloden ? (source : Amazon)

 

Mon avis : un roman bien rythmé, sans temps mort où on est ravi d’apprendre les détails derrière les enjeux politiques, les rouages de la haute société. Et bien sûr, le Paris et l’Ecosse du XVIIIème siècle en filigrane de l’histoire (avec un grand H et sans…). J’ai déjà hâte de la finir et de lire la suite !

 

Le Retour de l’Assassin de Robin Hobb

Le Retour de l’Assassin est le 4ème tome du cycle 3 de l’Assassin Royal. Je suis accro à ces séries de livres où on suit le héros au fil du temps 😉

 

Résumé : Affaibli par le poids des années, Fitz cherche un moyen de secourir sa fille. Malgré l’envie du Fou d’aider son vieil ami à poursuivre les ravisseurs d’Abeille, son état de santé lui interdit tout nouveau danger. Et aujourd’hui connu de tous à la cour, le noble lignage de Fitz ne lui permet plus la liberté dont il jouissait autrefois. En dépit de ces difficultés, il lui faudra se conformer aux ordres du roi ou subir les conséquences de ses actes pour mener à bien sa mission, qui sera peut-être la dernière… Aura-t-il la force de recouvrer ses anciens talents d’assassin, d’accomplir sa quête, pour son vieil ami et sa fille ? (source : Amazon)

 

 

Mon avis : depuis le tome précédent, il y a beaucoup plus de rythme dans ces tomes que dans les deux premiers (je te rappelle qu’une tome américain est souvent traduit en 2 livres en France). J’étais restée sur ma faim à la fin du tome précédent et là, je ronge mon frein comme Fitz dans le livre (j’en suis au premier tiers). Vivement que je puisse lire la suite ! Je suis toujours aussi accro à l’écriture de Robin Hobb ! La seule série d’elle que je n’avais pas aimé était celle du Soldat Chamane (tout comme Ki et Vandien qu’elle avait publié sous le pseudonyme de Megan Lindhom) .

 

Déracinée de Naomi Novik

J’avais lu la série Téméraire de cette auteur (série que je n’ai pas fini pour cause de longueurs). Ce roman de heroic fantasy a reçu de nombreux prix littéraires (le prix Nebula du meilleur roman 2015, le prix Locus du meilleur roman de fantasy 2016, le prix British Fantasy 2016 et le prix Mythopoeic 2016).

Résumé :

Agnieszka adore sa famille, son village et la rivière qui scintille dans la vallée. Intrépide et patiente, elle excelle à glaner les baies les plus recherchées mais chacun, à Dvernik, sait que c’est la très gracieuse et intelligente Kasia que le Dragon prendra pour le servir. En échange de sa protection contre le Bois maléfique et ses créatures malfaisantes, ce puissant magicien choisit une jeune villageoise de dix-sept ans qu’il emmène vivre avec lui dans sa tour. Il la libère dix ans plus tard, changée et perdue pour les siens. À l’approche du jour fatidique, Agnieszka tremble pour sa meilleure amie, mais rien ne se passe comme prévu et ce n’est pas Kasia que le Dragon désigne… (source : Wikipedia)

 

Mon avis : on tremble avec Nieszka, on la voit se dénigrer puis prendre de plus en plus confiance en elle et en ses capacités, bref, on la voit devenir une héroïne sous nos yeux. J’en suis presque à la moitié du roman, vivement que je me couche pour lire la suite 😉 L’écriture est fluide et il n’y a pas de temps mort, bref, une lecture bien agréable et addictive !

 

Et toi, tu lis quoi en ce moment ?

Mon lundi à deux pour Alice et Zaza.

 

 

 

Module de commentaire Facebook.

Étiqueté dans :