lilas blanc

Source : http://www.flickr.com/photos/krikou/

Ce matin en lisant l’article de Zaza, je me suis mise à penser à un arbre mais pas n’importe lequel : un lilas blanc. Oui je sais, le lilas est un arbuste. Et pourtant, celui auquel je pense était bien un arbre. Planté par mon grand-père dans le jardin de sa sœur, elle n’avait jamais voulu le tailler. Il avait grandi, grandi au point de prendre toute la largeur de son jardin rectangulaire.

Ma tantine était aussi ma voisine quand j’étais petite. Nos jardins se touchaient et il n’y avait qu’un petit grillage qui les séparaient. Quand j’étais petite, c’était donc sous le feuillage de ce lilas que je jouais, me reposais car ses branches « débordaient » dans notre jardin et mes parents laissaient ces intruses s’installer. Et ce lilas, bien que n’étant pas chez nous, enchantait les narines de nos invités…

Un jour ma tantine affaiblie par l’âge (92 ans) est partie, a erré d’hôpital en hôpital et il a fallu la placer. Sa maison, qu’elle louait, nous avons dû en rendre les clés. La maison a été vendue…et les nouveaux propriétaires ont enlevé le lilas blanc. Mes yeux ont piqué…depuis tous les lilas blancs ont le parfum de l’enfance et de ma tantine dans mon coeur.

C’était ma participation aux lundis de Madame rêve…

Commentez sur Facebook

Étiqueté dans :

,