Nos dimanches midis et parfois les samedis midis, c’est le moment des repas avec la famille et les amis.

La joie de se revoir, les phrases bateaux, les sourires et puis.. l’apéro, l’ambiance qui se déride, les confidences qui fusent, parfois la gêne qui s’installe face aux amis qui transfèrent leurs disputes conjugales sous notre toit, les rancoeurs face à d’autres membres de la famille (non présents of course)…

Bref, les rencontres, c’est souvent « déballage de sacs », « langue de * » et compagnie.

Moi je me retrouve souvent génée dans ces cas là. Moi ce que j’aime, ce sont ces moments où on partage vraiment quelque chose et la question à laquelle j’aime le plus répondre est « qu’est-ce que tu aimes en ce moment ?« .

Malheureusement je ne l’entends presque plus. On est tous parents, on parle tous de nos déboires familiaux quant ce n’est pas la guerre larvée du couple qui transpire à table.

Je tente souvent de la poser et souvent, on me regarde avec des gros yeux ronds. Pourtant, n’est-ce pas la question que l’on pose souvent à un enfant ? Car un enfant partage spontanément ses goûts. Pourtant c’est ce qu’on aime qui donne du sel à notre vie.

Alors, pourquoi, entre grands, on ne se pose pas plus souvent cette question ? Pudeur ? Réserve ? Ou tout simplement indifférence ou peur d’envier ?

C’était ma participation à la rubrique Un défi ou un écrit.

Commentez sur Facebook

Étiqueté dans :