Source : Pixabay

Source : Pixabay

L’enfer des devoirs ! Oui je sais j’y vais fort ! Mais il y a des moments où c’est le parcours du combattant pour leur faire faire leurs devoirs et ce n’est pas forcément celui qu’on croit qui rechigne le plus. Avec un CM1 et un CP, j’ai donc pris double peine (je sais ça sera pire dans 2 ans ;-)).

Autonomie, faire seul ses devoirs ? Oui mais…

Je sais, les devoirs ne sont pas obligatoires. Donc dans un sens, pourquoi s’en faire s’ils ne les font pas ? Sauf qu’en bonne mère qui se culpabilise toute seule, je me sentirais mal si les résultats baissaient. Ce sont tous les deux de bons élèves et… ils le savent !

En début d’année WonderBoy nous avait demandé de le laisser gérer, ce qu’on a fait… retour de bâton, la maîtresse s’est plaint de la qualité de l’écriture et que, même si on pouvait le laisser faire seul, nous devions vérifier.

Quant à WonderKid, la question ne se pose même pas, il veut absolument quelqu’un à côté de lui. Mais comme il est de nature « nonchalante »  (là tu sens la mère énervée/débordée qui veut rester polie ;-)), ça traîne en longueur, il fait vite ses maths et autres matières et freine des 4 fers pour faire sa poésie et sa lecture (alors qu’il sait lire O_o).

Planning magique ?

A quel moment faire les devoirs ? Il parait que les enfants sont le plus concentrés à 11h et à 17h. J’ai tenté ces horaires : fiasco total ici. On a soit un mélange d’hypoglycémie, soit un commatage post goûter 😉

Ce qui a marché un temps avec WonderBoy a été de faire un planning de ses activités du mercredi et du week-end en y répartissant ses plages de travail. Depuis quelques semaines, les devoirs de l’après-midi sont repoussés à l’infini : fin d’année scolaire peut-être ? Il y a aussi le fait que pour lui, il n’a pas besoin de travail, il SAIT. Oui WonderBoy a un peu le melon à force d’entendre louer par tous ses capacités intellectuelles depuis tant d’années : pourquoi faire des efforts ? 😉

Déjà du haut de leurs 6 et 9 ans, ils procrastinent les matières détestées : tout ce qui touche aux langues (français et anglais), le gros gloup pour la littéraire que je suis !

Tout ça pour dire que ce qui marche bien un temps ne fonctionne pas forcément super bien quelques temps plus tard… en presque 4 ans de devoirs enfantins, voilà ma conclusion 😉

Quant à WonderKid, il a trouvé sa solution : il fait ses devoirs dès la fin de son petit déjeuner, il fait tout pour que (je le cite) « tu me laisses tranquille » lol

Devoirs au jour le jour ou en une ou deux fois ?

La question ne se pose pas pour WonderKid, il a ses devoirs du jour pour le lendemain.

En revanche WonderBoy a ses devoirs de toute la semaine suivante le vendredi. Il a décidé de les répartir en plusieurs fois : il fait les devoirs du lundi et du mardi le week-end et ceux du jeudi et vendredi le mercredi.

Là encore ça roulait bien jusqu’au mois dernier. Ça devient du de lui faire faire ses devoirs surtout l’après-midi.

Devoirs en fratrie ou on sépare les combattants ?

Ah je me souviens encore des devoirs de CP de WonderBoy. Son frère en Petite Section faisait coloriages et alphabet en même temps pendant que WonderGirl pionçait dans mes bras.

3 ans plus tard, si je les mets l’un en face de l’autre, ça tourne au spectacle de clown et les devoirs sont au point mort 15 mn après.

Séparation des combattants donc et comme ils préfèrent faire leurs devoirs dans la salle à manger, il faut trouver deux moments distincts de la journée pour les faire travailler.

On fait parfois les devoirs dans la chambre quand mon mari est là et qu’il y a trop de bruits. Du reste c’est souvent Chéri qui s’y colle, il a plus de patience que moi (ouh la badmother !).

Rester souple et réinventer les rituels

Bref tu l’auras compris, je suis en pleine remise en question concernant les devoirs pour mon grand. Pourquoi freiner autant pour faire ses devoirs ? Fatigue ? Opposition ? Jalousie ? Réclame d’attention exclusive ?

Je cherche, je cherche.

Qui a dit que c’était facile d’éduquer des enfants ?

******************************************************************************************************************************

C’était mon #jeudieducation sur le thème des devoirs. La semaine prochaine, nous parlerons « fratrie ou enfant unique ».

Liens des #jeudiseducation du 28 mai

Liens des #jeudiseducation du 4 juin :

Commentez sur Facebook