40 ans… entre Alice, Zaza et Agoaye, l’heure est beaucoup aux bilans de mi-parcours. En 40 ans, je ne compte plus ces jours marquants qui ont fait prend un tour nouveau, attendu et parfois inattendu à ma vie.

Chaque saison m’a marqué à sa manière…

Le printemps de ma conception, sans doute au 25ème anniversaire de ma mère, celui qui s’est terminé par mes noces il y a 12 ans, celui où j’ai passé deux mois à l’hôpital pour ma santé et celle future de WonderBoy…

L’été de ma rencontre avec Chéri, celui de naissance de WonderBoy et celui de la naissance de WonderGirl…

L’hiver de ma naissance, celui de la naissance de WonderKid celui qui a vu ma mère partir à l’hôpital pour ne plus en revenir…

Mais le plus marquant de tous fut sans aucun doute cette arrivée d’automne 1990, j’avais 14 ans. Les soeurs de ma mère étaient arrivées la veille en taxi. Je racontais mes débuts de 3ème au cours du repas.

Puis ce coup de fil… les larmes de ma mère, ses questions et j’ai compris que mon père n’était plus. Je n’ai pas eu le temps de me préparer, de lui dire au revoir, ma mère attendant que je le vois dans l’après-midi à l’hosto pour m’annoncer l’inéluctable qu’elle avait appris la veille au soir.

Mes hurlements, la vie qui a changé à tout jamais.

J’ai suivi une autre route que celle tracée. Pour prouver à tous que je pouvais réussir « malgré ». Je suis allée dans un autre lycée que les deux choix initiaux de mes parents.

J’ai fait d’autres études, qui m’ont conduit à faire un métier qui m’a permis de rencontrer Chéri.

Un jour qui m’a blessé, une blessure sur laquelle j’ai bâti ma vie d’ado puis de jeune adulte. L’entrée brutale à l’âge adulte.

Le jour qui a changé le plus ma vie. CE jour d’automne.

 

Et toi, quel est le jour qui a le plus changé ta vie ?

 

 

Module de commentaire Facebook.

Étiqueté dans :