Je m’apprête à faire une grande révélation mais tout d’abord, retour en arrière…

J’ai toujours vécu avec lui sans le connaître vraiment. Une présence discrète, invisible. Et qui sait, ça aurait pu durer des années sans que la vérité n’éclate… mais l’adolescence n’est pas toujours tendre avec les secrets et le sien fut révélé, un peu par hasard.

La puberté, le corps qui change, je suis devenue jeune fille, je me suis étoffée sans grandir en taille. Jusqu’à cet été 1989… 20 cm pris en 3 mois.

Mes articulations en ont soufferts. Je faisais entorse sur entorse. Il a fallu passer des radios.

Mon père était déjà malade, le crabe le gagnait sa bataille, petit à petit. Mais il était là, avec ma mère, m’accompagnant dans la salle d’attente suite à ma radio.

La secrétaire qui vient nous voir « Madame, Monsieur, il faut refaire la radio, IL Y A UN PROBLEME ». Ma mère avait déjà le visage décomposé. Sa fille unique, en plus de son mari ? S’en serait trop.

Retour dans la salle de radiologie, je dois exposer à nouveau ma cheville endolorie. Et là le radiologue nous sort « non, on prendra le pied ce coup-ci ».

Gné ?

Nouveaux clichés et le pot aux roses fut découvert : il m’a découvert… un os en trop ! J’ai donc 27 os dans mon pied gauche…il ne me gêne en rien et les médecins ont décidé de me le laisser.

Tu pensais que j’allais t’annoncer quoi ? 😉

**************************************************************************************************************************************

Ma participation à un défi ou un écrit pour Agoaye.

Module de commentaire Facebook.

Étiqueté dans :