fille unique

WonderGirl est mon/notre unique fille donc elle est fille unique. Elle est la seule petite fille de la maison mais, contrairement à moi, c’est une fausse fille unique. Et ça suscite des commentaires désormais qu’elle grandit…

Fille unique avec une fratrie de garçons

Oui elle est fille unique mais pas comme moi qui n’ai aucun frère et aucune sœur. Elle a deux grands frères. Et si tu me suis un peu, tu sais que j’ai fait mes enfants avec un intervalle moyen de 3 ans.

A la fin du mois, WonderGirl aura déjà trois ans. Ça fait papoter dans les chaumières.

  • « Elle va avoir trois ans déjà ? » (+ regard vers mon ventre vide).
  • « Ben, et le quatrième ? »
  • « Tu cales ? »
  • et le pire « WonderGirl est fille unique mais dis, tu ne vas quand même pas la laisser seule… AVEC DEUX FRERES ?! »

Fille unique, ne pas avoir de sœurs : est-ce une tare ?

Autant te dire que je suis limite choquée. C’est une tare de grandir entourée de frères ? Pour quelle raison faudrait-il lui faire une sœur ? Pour l’égalité des sexes à la maison? Imagine que nous ayons « l’audace » de lui faire un petit frère ? Faudrait-il que je continue à faire des enfants jusqu’à lui donner une petite sœur ? Mais où va-t-on ? !

Je n’ai jamais considéré qu’avoir des garçons était une tare et je n’ai pas fait un troisième pour avoir la fille (contrairement à ce qu’on m’a sorti y’a trois ans !). Un troisième garçon aurait été le bienvenue (j’étais persuadée d’en attendre un !).

Attention, je ne dis pas non plus que je ne suis pas super heureuse d’avoir une fille, au contraire ! Je suis heureuse de connaître aussi bien la relation mère/fils que mère/fille.

Je pense que c’est pour elle une chance de grandir avec deux autres enfants et qu’importe que ce soit des garçons. WonderKid joue assez avec elle pour qu’elle ne se sente pas isolée. Ça changera peut-être un jour.

Grandir avec des garçons lui permet à mon sens de se confronter avec l’univers masculin, de le connaître autrement qu’avec la relation père/fille.

Alors oui elle ne connaîtra pas de relations sœur/sœur (je ne sais pas si ça se dit) mais qui ne nous dit pas qu’elle ne se créera pas elle-même une relation avec une sœur de cœur, qu’elle aura choisi ? Elle a déjà des copines au jardin d’enfants et je me doute qu’elle aura bientôt une ou plusieurs copines à l’école.

En attendant…je reste là pour jouer avec elle à la poupée 😉

Et toi tu as grandi dans une fratrie de garçons, de filles ou d’un mix des deux ? Ou bien seul comme moi ?

Module de commentaire Facebook.