être une mère parfaite

 

Dans le monde où nous vivons, nous, les femmes qui avons donné la vie, nous nous devons d’être chacune une mère parfaite; Mais c’est quoi, « être une mère parfaite » ?

Etre une mère parfaite c’est…

  • être zen tout au long de la grossesse
  • être une warrior de la grossesse (pas de péri, pas de pleurs pour réclamer une césa)…ou pas ! Ca dépend de qui se trouve à côté de toi ! Quand j’ai osé dire lors de ma première grossesse que je n’étais pas sûre de prendre la péri, quel scandale dans ma famille !
  • ne pas en faire trop pour ton accouchement. Quelle idée ridicule de vouloir accoucher par voie basse après une césa enfin ! m’a-t-on dit il y 5 ans.
  • ne pas faire trop d’enfants. Sinon tu seras accusée de vouloir ruiner la CAF ou bien de vouloir faire « la fille » après 2 garçons.
  • habiter dans une maison témoin avec un nouveau-né/avec plusieurs enfants en bas âge. Il faut être Brie Van De Kamp ou ne pas être !
  • être toujours souriante, être habillée à la dernière mode (tes mômes aussi), maquillée et bien coiffée
  • avoir des enfants modèles qui obéissent tout le temps (Va coucher Médor euh WonderBoy !).
  • allaiter ou biberonner, porter en écharpe de portage ou en porte-bébé, éduquer de façon bienveillante ou punir/récompenser. Bon, là encore, ça dépend de qui est en face de toi !
  • avoir une patience d’ange avec tes mômes, les emmener tous les jours au parc et faire plein d’activités à la maison avec eux (créatives, cuisine etc).
  • les emmener à l’école 2 fois par jour et les y ramener 2 fois par jour. Pas de cantine, ni de garderie et goûter maison. Pas de centre de loisirs et pas de babysitter. Tu ne les refourgueras pas non plus à tes parents !
  • avoir des enfants en avance (la mienne fait le programme de grande section en petite section, ça la booste d’être en classe à triple niveau). A la rigueur, on tolèrera qu’il ne soit que premier de la classe
  • emmener son môme à une activité extrascolaire sportive et une activité scolaire créative pour son bon équilibre
  • avoir un enfant jamais malade. Comme ça tu ne le refourgue pas à la maîtresse alors qu’il avait 38.5° de température une heure avant.

Petit florilège qui n’engage que mon entourage. Car oui ce sont surtout les autres qui ont une image de la mère parfaite et qui nous refourgue cette idée…idée qu’on prend pour sienne et qui nous fait CULPABILISER ! 

Et WonderMum dans tout ça ?

Je ne suis pas une mère parfaite. Mais je culpabilise de ne pas l’être quand j’entend certaines réflexions. Et je suis en colère quand certaines femmes disent qu’elles sont ou seront des mères parfaites. Certaines des choses que j’ai listées, je les fais ou je les ai faites. D’autres non. Droite dans mes bottes, y’a des choses que je ne veux pas.

Etre une mère parfaite, est-ce que ce serait vraiment un cadeau pour nos mômes ? Non je ne le pense pas. Et toi ?

Une participation aux mercredis Etre mère de Babidji.

être mère

Commentez sur Facebook

Étiqueté dans :