On est encore loin de la Petite Maison dans la prairie. Pourtant je sens un changement : les enfants grandissent et de plus en plus en sagesse. Ce week-end nous étions en goguette au Parc Astérix et pour la première fois depuis bien longtemps, nous avons eu une bonne ambiance tout au long du week-end. Douceur du temps des enfants qui deviennent chaque jour un peu plus grand.

Il fut un temps où, le nez dans le guidon, fatigués, on a l’impression qu’on en verra jamais le bout, des disputes, de l’opposition, de la rivalité entre frères et sœurs (surtout entre frères il faut bien l’avouer !).

Quand les querelles internes passent le pas de la porte avec toute la famille, on a beau savoir que c’est « partout pareil », on a quand même la honte à la crise en public, aux querelles de chiffonnier et j’en passe.

Les enfants ont grandi mais je pense que nous, les parents, aussi. Je fais un travail énorme sur moi à l’aide de lecture, de changements dans notre quotidien (alimentation, hygiène…) et pour ma part, la reprise du sport, de la marche active et de la méditation de pleine conscience. Prendre soin de moi et de mon apparence aussi.

Je sais que Chéri aussi prend sur lui. On est très loin d’être parfaits mais quand même on a bien changé et en mieux.

Douceur du temps qui passe et ne nous laisse pas que les rides aux coins des yeux.

Deviendrait-on nous aussi « sages » ?

****************************************************************************************************************************************

C’était ma participation au rdv Un défi ou un écrit pour Agoaye.

Commentez sur Facebook

Étiqueté dans :