digital detox

Si tu suis souvent mon blog, enfin, si tu le suis depuis plusieurs mois tu as dû remarquer ces dernières semaines un net ralentissement de mes activités sur le web. Mais en fait pas que sur le Web ! J’étais une digital mum en digital detox.

Digital mum en digital detox ckoidon ?

Okazou je te rappelle ce qu’est une digital mum. Une digital mum, c’est une personne de sexe féminin, pourvu d’un à plusieurs enfants qui passe une bonne partie de la journée sur les écrans (ordi, smartphone…). J’en suis une car je suis « informaticienne » mais aussi car il faut le dire, les écrans me rendent de fieffés services : voir les horaires de la piscine, commander ce qui manquent dans les armoires de mes mômes etc…Il y a aussi toutes les heures passés à monter sites web et le blog des wondermômes.

Tant qu’on laisse une part raisonnable aux écrans dans sa vie ça va…mais si on voit qu’on préfère aller sur Facebook et qu’on envoie sans arrêt bouler ses mômes, quand on voit qu’on accumule les maux de tête (et les boîtes de Doliprane dans la poubelle), il faut penser sérieusement à se mettre en digital detox, c’est-à-dire qu’on lève le pied sur ses activités sur les écrans.

Quelques conseils pour une digital detox

Commencer petit. Supprimer par exemple le café sur l’ordi le matin à peine levée.

Une fois l’habitude prise, supprimer le smartphone dans la salle à manger…puis à un moment de la semaine (ex. le week-end).

Au bureau, checker ses emails une seule fois le matin et une seule fois l’après-midi.

Les gains : moins de dispersion et une qualité de vie retrouvée, plus de communication au sein de la famille.

WonderMum et la digital detox

Il y a 9 mois je lisais mes mails tout en buvant mon premier café du matin…je bossais sur mes idées pour ce blog…et le soir rebelotte, sur les réseaux sociaux sans compter les heures passées sur l’ordi au bureau.

J’ai mis le holà en début d’année quand j’ai vu les maux de tête s’accumuler et la mauvaise humeur s’installer si je ne pouvais pas faire des activités digitales prévues.

Avec WonderDad nous avons alors décidé que le plus important c’était la vie de famille. Donc plus d’ordi au réveil pour faire quelques corvées ménagères entre nos douches et le réveil des enfants.

Plus d’ordi en journée quand les enfants sont là auprès de nous (soit tous les mercredis et week-ends).

Déjà là, j’ai vu la différence sur mon physique : disparition de maux de tête et diminution du mal de dos…et moins de mauvaise humeur le matin 😉

Pendant mes vacances, j’avais certes la télé mais aucune connexion wifi et même pire : les connexions téléphoniques ne passaient même pas sur mon smartphone. J’ai donc passé encore à un niveau supérieur dans la digital detox.

Et depuis le retour à la maison, je ne vais sur l’ordi que pendant les siestes de ma puce. Il sera temps de reprendre mon blogging une fois la rentrée scolaire passée, je profiterai pour écrire plus régulièrement mais sans arrêter les bonnes habitudes prises 😉

Et toi, tentée par la digital detox ou pas ? Ou tu estimes ne pas en avoir besoin ?

Module de commentaire Facebook.