Il aura 11 ans en juillet et pourtant ce géant de Flandres est mû depuis toujours par sa grande curiosité intellectuelle. Je dis souvent en rigolant que le troisième mot qu’il a su dire était « pourquoi ». Pas sûr mais ça ne doit pas être loin. Toujours est-il que lorsque nous nous sommes mis en quête d’un collège pour l’an prochain, je lui ai parlé que certains avaient des classes bilangues. Bref qu’il pourrait commencer une deuxième langue étrangère en 6ème. C’était en septembre, il était méga enthousiaste à l’idée de devenir presque trilingue dans quelques années. Bref, je pensais que le soufflé allait retomber, au fil des mois.

Anglais/allemand ou anglais/espagnol ?

Les deux collèges qui avaient nos préférences avant les portes ouvertes proposaient soit l’une soit l’autre option. WonderBoy avait une préférence pour l’espagnol (et je dois dire que moi aussi). Mais il faut aussi reconnaître que l’Allemagne a un poids non négligeable en Europe économiquement parlant. Bref.

WonderBoy s’est alors demandé ce que MOI j’avais choisi.  A l’époque, j’ai commencé par l’anglais en 6ème (après quelques notions en CE2 vu qu’un petit anglais a débarqué dans la classe ;-)). Puis j’ai commencé l’allemand en 4ème. Les profs n’avaient demandé l’avis à personne, j’étais bonne en français donc c’était allemand… mais finalement j’ai ajouté l’espagnol en seconde. En post-bac, je ne faisais plus que l’anglais (et le latin et l’ancien français mais c’est une autre histoire ;-)).

Le collège que nous avons choisi est un collège numérique qui axe l’apprentissage des langues tant par cours traditionnels que par les moyens modernes : application sur tablette, vidéos etc. Mais que l’allemand.

En voyant le niveau actuel de WonderBoy (19…), la directrice adjointe lui a proposé direct une place dans la classe bilangue, son rêve prenait vie.

Sauf que…

Approfondir l’anglais avant tout

Mon grand a décidé que les cours à l’école ne suffirait pas, surtout à l’oral (suite à sa visite). Il connaît ses lacunes (il trouve son accent pourri quand il entend les chansons en anglais ou même moi qui parle – pourtant je suis loin d’être une référence mais bon…).

Il avait demandé à l’une des profs d’anglais qu’il avait rencontré lors des portes ouvertes le nom de l’application qu’elle utilise (ndlr : Duolingo). Et nous a demandé de l’installer pour qu’il l’utilise.

A ma grande stupéfaction, il fait son anglais tous les soirs. Il était intéressé l’autre jour par le fait de regarder les films Harry Potter en VO. Bref, je suis sur le c*l. 6 mois après l’intérêt n’est pas retombé.

Dans un sens c’est pas mal à 6 mois de l’entrée en classe bilangue. Il rêve d’aller au Royaume-Uni et aux USA. Il veut être autonome à l’oral….

Quelques moyens pour devenir bilingue ?

Donc je cherche les moyens de l’aider dans son projet… tant qu’il durera 😉

Lire dans le texte me semble encore prématuré. Personnellement c’est un biais qui ne m’a pas attiré plus que ça (j’avais commencé au lycée personnellement).

Ils n’ont pas trop accroché les jeux en anglais (Tam Tam) et pourtant je sais que les maîtresses utilisent pas mal de jeux à l’école… peut-être est-ce pour ça…

Regarder un film ou un dessin animé bien connu en VO reste une option sérieuse (mais sans les deux autres qui risquent de décrocher).

L’option « chansons anglo-saxonnes« , c’était ma méthode à moi dans ma jeunesse.  Comme j’aim(ais) certaines chansons, je cherchais les paroles… les traduisais et essayer de sortir un pseudo yaourt sous la douche haha. Maintenant que la musique est revenue en grâce, je chante les chansons que je connais (ou les phrases que je saisis), il m’écoute attentivement (bon, il me sort qu’il n’a rien capté mais c’est pas grave,ça viendra).

J’ai vu qu’il y avait des cafés langues à l’une des médiathèque de ma ville mais il faut que je me renseigne sur le niveau (je ne sais pas si c’est réservé aux adultes ou si tous peuvent y aller, la seule indication est « conversation avec un natif, quel que soit votre niveau »).

Bien sûr il y a l’option « immersion » d’autant que je rêve d’aller visiter les studios Harry Potter à Londres, de voir l’Ecosse et l’Irlande. Bon, là il faut le budget 🙁 . Je sais qu’il ira avec son collège (en Angleterre et en Allemagne, dès la 6ème).

Si tu as d’autres idées, je suis preneuse !

Tes enfants ont-ils eux aussi un beau projet ?

******************************************************************************************************************************************

C’était ma participation à mon rdv les #jeudiseducation sur le thème de la gestion des apprentissages.

Ils parlent aussi « éducation » :

La semaine prochaine, nous parlerons de Pâques 😉

Module de commentaire Facebook.

Étiqueté dans :