fete-anniversaire-4-ans-wondergirl

Il faut que je t’avoue un truc qui me gêne quand elle évoque le sujet : j’ai privé ma fille de fête d’anniversaire avec ses amis. Petit retour en arrière…

Tu le sais sans doute mais WonderBoy aura 10 ans le 7 juillet. Il a réclamé cette année une fête d’anniversaire au bowling avec ses copains alors qu’on la faisait toujours à la maison depuis ses 4 ans. Comme c’est un anniversaire qui sort de l’ordinaire, on a dit OK. Comme j’étais quand même frustrée de ne pas pouvoir faire ma petite sweet table de juillet (lol), j’ai décidé de lui préparer deux jours avant une fête américaine avec son parrain et sa marraine. Le cas des 10 ans de WonderBoy était réglé.

Sauf qu’une semaine avant lui, la miss a (eu) 4 ans. A 4 ans ses frères avaient eu leurs fêtes avec les copains (la première). Ils avaient été déjà été plusieurs fois invités et il faut bien l’avouer, j’étais en foufette à l’idée de leur en faire une. Pas cette fois-ci. Pourquoi ? La fatigue, ce cumul des journées folles de juin/juillet où on ne fait que courir les magasins (de bouffe et de jouets), à fabriquer des gâteaux à foison (anniversaire de mariage, anniversaire du chéri, anniversaire de la fifille, anniversaire du grand à l’école/avec les copains/en famille, fête de l’école… actuellement, ne me parle même pas de gâteau au chocolat, moi la chocolat addict c’est dire !) et un poil dans la main (faut bien l’avouer).

J’ai décidé avec l’accord du chéri (ben quoi on est deux dans le bateau lol) de ne pas faire de fête pour elle cette année. Juste un gâteau le midi de la fête d’école avec mes tantes et un gâteau le jour même. Et basta.

Sauf qu’elle a entendu les préparatifs pour son frère et m’a sorti « moi je veux une fête d’anniversaire Reine des neiges avec N. » (son meilleur ami/amoureux, la relation n’est pas claire, c’est pas son amoureux mais son métier de plus tard sera « me marier avec N. » lol). Le dit N. étant fana de Cars/SpiderMan et cie, je pense qu’il aurait été bien ennuyé.

Je lui ai quand même demandé s’il y avait fête, qui elle inviterait d’autres. « personne que N. ».  J’aurai peu-être pu m’attendrir si elle avait voulu inviter une floppée de copines (je sais, c’est moche). Mais là je ne me voyais pas organiser une sweet table pour ce pauvre N. qui aurait été bien mal à l’aise en entendant « Libérée, délivrée » en boucle 2 heures durant (et aurait prié que sa maman le libère/délivre bien vite de cet enfer lol).

J’ai vite changé de sujets parlant robes, princesses, couleur de mon nouveau vernis… mais de temps en temps, elle reparle de sa fête d’Elsa…

Bon, je lui en avais fait une, de sweet table Frozen pour nous cinq l’an dernier mais s’en souvient-elle ?

En tout cas, quand elle remet le sujet sur le tapis, je me sens à fond #badmother.

Et toi tu as déjà fait ta « vilaine » maman cette année ? 😉

****************************************************************************************************

C’était ma participation aux badmothers de Maud et Emma.

Commentez sur Facebook

Étiqueté dans :