Bosser à la maison comme moi présente des avantages mais aussi de nombreux inconvénients. Même si j’en avais un conteneur à dire dessus, ce n’est pas le bon article, pourquoi pas un jour (#marredebosserseule).

Enfin (soupir). Aujourd’hui j’ai rangé mon bureau, si, si, un vrai de vrai, je l’ai déjà montré en photo un jour sur Instagram. Et j’ai repensé alors à mes différents bureaux en société, avant de bosser chez moi, avant de devoir gérer mon boulot, mes enfants et ma maison en même temps. Vous qui me suivez, vous le savez bien, je n’ai pas d’aide familiale (ou pas comme je l’aimerai) et Wonderdad fait déjà énormément pour moi que je ne vois pas ce qu’il pourrait faire de plus.
Je ronge mon frein en rêvant un jour de rebosser dehors, mais je m’égare à nouveau.

Outre le boulot, un lieu de travail digne de ce nom aide aussi à la concentration. Je vous livre donc un comparatif « bureau maison » et « bureau entreprise » pour vous montrer que les deux ont des plus et des moins.

Mon bureau à la maison

Grand en hauteur et avalant un angle de notre chambre

Une grande chaise roulante digne d’un cadre de haut niveau (mais pas jusqu’au derrière d’un PDG)
Un lit à 1 mètre de moi (qui m’appelle trop souvent, mais au moins j’ai la couette ou un plaid sous la main si j’ai trop froid).

Une vue d’enfer du jardin et du quartier sous les yeux 7/7 (youhouuu, doit avoir pire, donc je me tais ! mdr).

Du matériel acquis à la sueur de mon front, made in Auchan la plupart du temps (ou le Furet du Nord aussi tiens)

Un super PC portable de la mort qui tue (un truc de Gamer que WonderDad à trouvé en solde) mais dont le rétroéclairage rouge me pique les yeux.

Un mug de café/chocolat/thé (au choix, barrez la mention) pour se sentir moins seul, merci les réseaux sociaux sinon, et encore #soupir

De la déco comme je veux, même que si je veux mettre un poster des dieux du stade, j’ai le droit
L’hiver j’ai froid, l’été j’ai chaud, pourtant je suis à côté du radiateur, mais bon je ne vais pas le mettre à 25°C non plus hein #facture

Le bureau en entreprise

Souvent en open space, donc intimité plus que réduite.

Une taille variant du XXL à la micro table basse d’un salon.

Une chaise roulante (ou fixe) étudiée en générale pour passer une bonne journée, identique aux 300 autres de la boite (sauf celle du PDG).

Un espace étudié pour la bonne entente et une concentration maximale (hum hum) d’une journée de travail.

Du matériel d’entreprise digne de ce nom et avec un SAV interne (quelqu’un payé pour ça) pour régler tous les petits soucis du quotidien (même la porte de la salle de réunion qui casse alors qu’on est dedans).

Un PC de bureau gros comme un camion et écrans plats qui prennent un max de place + la clavier et la souris.

Un salle de pause pas loin plein de gens avec qui bavarder
Quelques goodies ici et là, mais faut éviter le fouillis et le stock de bouffe, ça attire les mouches !
Une clim et un éclairage que même en plein hiver tu vois ce que tu fais, pas de soucis de froid ni de chaleur (sauf le lundi matin).

En fait, bosser at homme ou « not » at home, y a du bon et du mauvais, mais pour avoir tester les deux, je peux vous dire que j’ai hâte de retrouver une vie salariale sans soucis, avec un salaire la fin du mois, sans crainte d’un partenaire foireux (ou pas de partenaire du tout), sans facturation à faire et autres papiers bien chiant, etc.

Désolé si je casse le mythe, mais bon parfois ça craint du boudin.

 

Bon semaine à vous…

Commentez sur Facebook